Politique

Municipales : Tyrosse bascule à droite

Par Nelly Assenat, France Bleu Gascogne lundi 31 mars 2014 à 9:40

Marie Apathie avec son colistier François Mathio
Marie Apathie avec son colistier François Mathio © Radio France

C’est l’une des surprises des élections municipales dans les Landes. Saint-Vincent de Tyrosse bascule à droite après près de 40 ans de socialisme. La gauche avait pourtant tenté l’Union pour le second tour face à l’UMP Marie Apathie.

Ses supporters eux-mêmes ne croient pas aux résultats : Marie Apathie , bientôt ex-secrétaire départementale de l'UMP, devient maire avec 58,75% des voix face à la sortante socialiste Michèle Labeyrie 42,21 % . Le PS avait pourtant tenté l'Union de la gauche pour le second tour en fusionnant avec la liste citoyenne emmenée par Gérald Albano (Parti de gauche). A eux deux, les candidats de gauche devaient mathématiquement remporter plus de 60% des suffrages, mais les citoyens n’ont pas adhéré à cet accord de dernière minute.

Reportage à Tyrosse de Nelly Assénat.

Reportage à Tyrosse, Nelly Assénat

Michèle Labeyrie battue : "On n’a pas choisi l’expérience (…) je prends acte de la décision des Tyrossais".

Michèle Labeyrie battue : « On n’a pas choisi l’expérience (…) je prends acte de la décision des Tyrossais »

Marie Apathie, maire de Tyrosse : "Aujourd’hui le temps des dépenses inconsidérées c’est fini".

Marie Apathie maire de Tyrosse : « Aujourd’hui le temps des dépenses inconsidérées c’est fini »

Gérald Albano : "Malheureusement le rejet est trop fort".

Gérald Albano : « Malheureusement le rejet est trop fort »

La maire socialiste déchue Michèle Labeyrie, maire depuis 2004, ne sait pas encore si elle va siéger dans l’opposition à Tyrosse. Marie Apathie de son côté confirme, comme elle s'y était engagée pendant la campagne, qu'elle démissionne de son poste de secrétaire départementale de l'UMP. "Mon avenir politique c'est Tyrosse", confirme t-elle au micro de France Bleu Gascogne.