Politique

Municipales : un co-listier de Bruno Chavanat enflamme les réseaux sociaux

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Armorique mardi 18 février 2014 à 17:05

Bruno Chavanat
Bruno Chavanat © Radio France - Benjamin Fontaine

Depuis quelques jours, la polémique enfle sur les réseaux sociaux. Bruno Chavanat, le candidat de la droite et du centre à Rennes aurait engagé sur sa liste un membre de la "Manif pour tous" proche de l'extrême-droite, Najib Guarraz. Les deux intéressés démentent.

Un tweet de Sylvain Le Moal, soutien de Nathalie Appéré, la candidate PS aux municipales a suffit à mettre le feu aux poudres. Mercredi 12 février, au cours d'une discussion avec un supporter de Bruno Chavanat, Sylvain Le Moal a exhumé un article de Rue 89 évoquant la manif pour tous du 2 février à Paris

Le journaliste y rapporte les propos de Najib Guarraz, un chef d'entreprise rennais de 54 ans . Interrogé sur ce qu'il pense de Farida Belghoul, une proche d'Alain Soral , lui même proche de Dieudonné, l'homme répond " Farida Belghoul est une femme formidable ". Suffisant pour les membres du PS pour classer le chef d'entreprise à l'extrême-droite et demander à Bruno Chavant d'éclaircir sa position.

"Je suis anti front national !"

"J'assume tout. Farida Belghoul est une femme formidable. Je suis sûr qu'elle n'a aucun rapport avec l'extrême-droite, " martèle Najib Guarraz. "Elle a peut-être des liens avec Alain Soral, mais ce qui m'importe c'est qu'elle défend la famille . La théorie du genre est enseignée à l'école, ceux qui le nient sont des menteurs. Moi je veux rassembler les catholiques, les musulmans, les laïcs, pour défendre les valeurs de la famille. Le front national, lui, divise. Je suis anti-front national ! "

Un peu crispé lorsqu'il aborde le sujet, Bruno Chavanat assume son choix : "Najib Guarraz est hostile à tout ce qui touche au Front National. Sur notre liste nous avons des gens qui ont soutenu la Manif pour tous, d'autres non. C'est le cas aussi parmi les Rennais, nous nous voulons représentatifs de la population. Je ne vais pas gommer la personnalité des uns des autres ", assure le candidat qui n'a jamais envisagé d'exclure Najib Guarraz. "En revanche, je n'ai pas signé la charte de la Manif pour tous, pour éviter toute récupération."

Si la candidate Nathalie Appéré ne souhaite pas faire de commentaire sur cette affaire, pour le candidat frontiste Gérard de Mellon le recrutement de Najib Guarraz sur cette liste d'ouverture relève clairement de la " tentative de récupération" .

Chavanat polemique Guerraz ENRO