Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Municipales: un second tour dans 207 communes auvergnates

Par

Il reste 1.402 conseillers municipaux à élire ce dimanche en Auvergne pour le second tour des élections municipales. Les bureaux de vote seront ouverts de 8 à 18 heures.

Les résultats seront à retrouver sur le site internet de France Bleu Pays d'Auvergne dimanche soir Les résultats seront à retrouver sur le site internet de France Bleu Pays d'Auvergne dimanche soir
Les résultats seront à retrouver sur le site internet de France Bleu Pays d'Auvergne dimanche soir © Radio France - Eric Le Bihan

3 mois et 6 jours après la date prévue, le second tour des municipales se déroule ce dimanche. Une élection qui concerne 207 communes auvergnates (32 dans l'Allier, 63 dans le Cantal, 41 en Haute-Loire et 71 dans le Puy-de-Dôme. Dans toutes ces communes, y compris Clermont-Ferrand, les bureaux de vote seront ouverts de 8 à 18 heures.

Publicité
Logo France Bleu

Dans le détail, ils sont 4.532 candidats pour 1.402 sièges* de conseiller municipal qui n'ont pas été pourvus au premier tour. Dans certaines grandes villes, l'affaire a été pliée dès le premier tour le 15 mars dernier. C'est le cas pour Vichy, Issoire, Biroude, Le Puy ou encore Yssingeaux. Dans les communes de moins de 1.000 habitants, le panachage est possible. Il est en revanche interdit dans les communes plus importantes où le scrutin se fait uniquement par liste complète. 

Aucun candidat à Esteil

Suivant les cas, il faut élire un seul, plusieurs et jusqu'à 55 conseillers pour le plus grand conseil municipal auvergnat, celui de Clermont-Ferrand. Le dépouillement pourrait donc être assez rapide dans des communes comme Saint-Eloy-la-Glacière (63) ou Auzers (15) puisque dans les deux cas il y a une candidate pour un seul siège. En revanche, cela risque d'être long à Coulandon (03) ou Bournoncle-Saint-Pierre (43)  puisqu'il y a 16 candidats pour un seul siège, record d'Auvergne. 

Une abondance difficile à expliquer dans certaines communes, comme par exemple les 18 candidats pour trois sièges à Jaligny-sur-Bresbre (03) ou Blesle (43). En revanche, 17 communes n'auront pas autant d'élus que prévu. C'est le cas pour Montilly (03), Ally (15) ou Lisseuil (63) où personne ne se présente ce dimanche alors qu'il reste un ou deux sièges à pourvoir. Cela n'empêchera pas pour autant les conseils municipaux de fonctionner, à effectif réduit. En revanche, il n'y aura pas de conseil à Esteil (63) où aucun candidat ne s'est présenté au premier comme au second tour. Cela aurait pu être également le cas à Mareugheol (63) puisqu'il n'y avait pas de candidat le 15 mars dernier mais ils sont 21 au second tour, pour 15 sièges à pourvoir. 

Quelle participation?

Cette campagne municipale a passionné quelques militants politiques mais pas vraiment les électeurs et la crise sanitaire n'a rien arrangé. La participation était très faible pour le premier tour, compréhensible juste avant le confinement que les français sentaient arriver. Reste à savoir si les abstentionnistes se déplaceront ce dimanche pour aller voter, même si toutes les précautions sanitaires seront prises dans les bureaux de vote, avec par exemple trois électeurs au maximum par bureau. 

*Allier: 746 candidats et 221 sièges, Cantal: 922 candidats et 270 sièges, Haute-Loire: 732 candidats et 205 sièges, Puy-de-Dôme: 2.132 candidats et 706 sièges

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu