Politique

Municipales : une "défaite historique" pour le PS, selon Christophe Borgel

France Bleu Toulouse lundi 31 mars 2014 à 11:26

Le député PS Christophe Borgel
Le député PS Christophe Borgel © Maxppp

Les municipales 2014 offrent une vague bleue à l'UMP et à la droite, et ce même en Haute-Garonne. Le PS a perdu Toulouse, la 4e ville de France conquise en 2008. Christophe Borgel, député de la 9e circonscription de Haute-Garonne et secrétaire national aux élections du PS, était l'invité de France Bleu Toulouse ce lundi matin.

Pour Christophe Borgel, "c'est une défaite historique, sans doute la plus lourde du Parti socialiste à des élections locales ". "Les électeurs de gauche, en boudant les urnes, nous ont envoyé un message clair : ils veulent plus de justice, plus de crédibilité, et plus d'efficacité ".

"Il faut avoir l'humilité de reconnaitre la défaite et d'entendre le message des électeurs ".

"Plus de justice, plus de crédibilité, plus d'efficacité"

A Toulouse, où l'UMP Jean-Luc Moudenc l'emporte avec 52.06%, "Pierre Cohen peut être fier de son bilan " selon le secrétaire national aux élections du PS. Sa défaite est "un effet de la vague nationale ". Les électeurs "ont le sentiment d'avoir une gauche inefficace, un peu amateur dans la manière d'exercer le pouvoir (...). Il faut le corriger vite ".

Ecoutez l'interview de Christophe Borgel en intégralité.

Vague bleue aux municipales 2014 : Christophe Borgel invité de France Bleu Toulouse