Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : une quadrangulaire au second tour à Pithiviers

-
Par , , France Bleu Orléans

Il y aura quatre listes au second tour des élections municipales à Pithiviers, dans le Loiret, le 28 juin. Les listes de Christophe Simonet, arrivé troisième au premier tour, et de Clément Masson (cinquième) vont en effet fusionner. Le maire sortant Philippe Nolland aura donc trois listes face à lui

Clément Masson (à gauche) et Christophe Simonet fusionnent leurs listes pour le second tour des municipales à Pithiviers
Clément Masson (à gauche) et Christophe Simonet fusionnent leurs listes pour le second tour des municipales à Pithiviers - DR

A Pithiviers, les cinq listes qui s'étaient présentées au premier tour des municipales les 15 mars dernier pouvaient se maintenir au second tour, prévu le 28 juin. Finalement, il y en aura quatre.

Une quadrangulaire le 28 juin à Pithiviers

Le socialiste Thierry Stromboni (17,8%) a déposé sa liste ce vendredi matin. Le maire sortant Philippe Nolland (22,5) l'a fait ce vendredi après-midi. Mais la surprise, c'est qu'un accord a finalement été signé entre Christophe Simonet (21,4%) et Clément Masson (16,6%). 

Fusion des listes Simonet et Masson

Les deux listes vont fusionner, quatre membres de l'équipe de Clément Masson (ex adjoint au maire, débarqué en cours de mandat) vont figurer sur la nouvelle liste conduite par Christophe Simonet (quatre, c'est assez peu puisque la liste compte 31 noms).

Maxime Buizard (LR) grand perdant de cette fusion ?

Grand perdant de cette alliance, Maxime Buizard, LR (21,7% des voix au premier tour) : il se retrouve tout seul. "Je suis surpris à double titre, indique Maxime Buizard. Christophe Simonet se disait apolitique, prétendait incarner la nouveauté et il recrute un ancien membre de la majorité sortante. Et il avait affirmé que s'il n'arrivait pas en tête du premier tour, il se retirerait. Peut-on donc vraiment lui faire confiance ? Mais au moins, les choix pour les Pithivériens seront simplifiés."

"Ils font ce qu'ils veulent, mais en politique, 1 + 1 ne font jamais 2", réagit de son côté  Philippe Nolland, qui se dit persuadé qu'il pourra compter sur un sursaut des abstentionnistes (près de 56% d'abstention le 15 mars).

La campagne pour les élections municipales de 2020 à Pithiviers est déjà lancée
La campagne pour les élections municipales de 2020 à Pithiviers est déjà lancée © Radio France - François Guéroult

Christophe Simonet, lui, estime qu'on a vu "l'éparpillement des voix au premier tour qui montre que les électeurs de Pithiviers étaient un peu déboussolés : il fallait proposer un autre choix pour le second tour. La crise sanitaire nous oblige aussi à prendre davantage en compte les questions écologiques, et c'est le programme de Clément Masson qui était le plus intéressant à ce sujet, il était donc naturel qu'on se retrouve, le choix a été approuvé par tout l'équipe".

Il fallait mettre les ego de côté"

"Il fallait mettre les ego de côté et faire preuve de responsabilité, après cette crise sanitaire majeure, nous devons aujourd’hui réagir. Économie, emplois mais aussi lien social  sont des piliers durement touchés par le virus. Il nous faut être unis pour proposer des solutions concrètes", ajoute Clément Masson

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu