Politique

Municipales à Vichy : la gauche divisée face à Claude Malhuret

Par Alexandre Chassignon, France Bleu Pays d'Auvergne lundi 24 février 2014 à 6:00

Claude Malhuret en 2012 en gare de Vichy.
Claude Malhuret en 2012 en gare de Vichy. © Raphaele Gigot / La Montagne / Maxppp

Les Vichyssois ont le choix entre quatre listes, dont deux issues de l'opposition. Surtout, trois se proposent de d'évincer Claude Malhuret de la mairie qu'il occupe depuis 25 ans.

Ce serait son cinquième mandat. Claude Malhuret est candidat à sa succession à la mairie de Vichy, et l’opposition est divisée. Celui qui la mène au conseil municipal, Christophe Pommeray, a reçu l’investiture du PRG et du PS. Mais pas le soutien du secrétaire de la section PS, Pierre Gagnière, dont la liste inclut aussi des membres d’EELV et du MoDem. Le Front national est parvenu à constituer une liste.

Impôts, police… et maire

Parmi les thèmes mis en avant, la pression fiscale, que Pierre Gagnaire comme Claudine Lopez promettent de ne pas augmenter, que Christophe Pommeray veut abaisser. La sécurité aussi, la candidate FN projettant d’armer les policiers municipaux, le socialiste voulant leur attribuer des rondes de nuit.

Mais les attaques les plus dures portent sur les candidats eux-mêmes. Bien sûr Claude Malhuret, à la tête de la ville depuis 1989, polarise l’attention. Mais le jeune (33 ans) dissident Pierre Gagnière ne se prive pas de tacler l’ensemble du personnel politique vichissois.