Politique

Municipales à Villenave-d'Ornon : l'avenir d'une crèche divise

France Bleu Gironde mardi 18 mars 2014 à 15:14 Mis à jour le mardi 18 mars 2014 à 17:00

La crèche du Pont de la Maye va disparaitre.
La crèche du Pont de la Maye va disparaitre. © Radio France - Cyril Champ

L'établissement "L'Abricot" du Pont-de-la-Maye va disparaître. L'équipe municipale motive cette décision par un nouveau besoin d'espace place Aristide-Briand. Le quartier doit devenir à l'horizon 2018 et l'arrivée du tramway, le nouveau centre-ville de la commune. La candidate socialiste à la mairie Martine Jardiné s'oppose à cette fermeture.

"L'Abricot" accueille 40 enfants et compte 24 salariés. Tous devront migrer à la rentrée prochaine. La fermeture de la crèche gérée par l'association "Petite enfance, famille et culture" créée par la candidate socialiste Martine Jardiné va disparaitre. D'autres projets doivent augmenter la capacité d'accueil des enfants à Villenave d'Ornon, l'un à Leysotte (48 places), l'autre à Courrejean (38 places).

"Du jour au lendemain, le Maire a annoncé que la crèche fermerait." — Martine Jardiné

Martine Jardiné reproche au maire Patrick Pujol un manque de concertation quant à l'avenir de la structure. La vice-présidente du Conseil général chargé du logement et de la précarité considère que la décision fragilise les salariés de l'association travaillant sur le site.

L'avenir de la crèche du Pont de la Maye anime la municipale de Villenave d'Ornon

Aristide-Briand, futur centre

De son côté, Patrick Pujol évoque la transformation à venir du quartier du Pont-de-la-Maye. À l'horizon 2018, le tramway arrivera à Villenave d'Ornon. Intégré au programme "50.000 nouveaux logements", la commune va fournir un nombre important d'habitats neufs répondant aux critères du dispositif.

Les candidats à Villenave d'Ornon :

Patrick Bouillot (FG)Patrick Pujol (DVD)Martine Jardiné (UG)

Partager sur :