Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Sens : Marie-Louise Fort réélue avec 50,1% des voix

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Auxerre

Elle va entamer son troisième mandat de maire : Marie-Louise Fort est réélue à Sens avec 50,11% des voix.

Marie-Louise Fort est réélue maire de Sens pour un troisième mandat
Marie-Louise Fort est réélue maire de Sens pour un troisième mandat © Radio France - Renaud Candelier

La candidate Les Républicains et maire sortante de Sens, Marie-Louise Fort, rempile pour un second mandat, le troisième au total. Elle a été réélue au second tour des élections municipales avec 51,11% des voix. Au premier tour, elle était déjà arrivée largement en tête avec 39,16% des votes exprimés. "C'est une _grande satisfaction d'avoir fait le grand chelem_, lance Marie-Louise Fort. Nous sommes en tête dans tous les bureaux de vote malgré faible participation. Maintenant au travail".

Le candidat sans étiquette Laurent Moinet (classé à gauche sur l'échiquier politique) arrive en deuxième position avec 23,17% des voix. Il était déjà dans l'opposition municipale lors de la dernière mandature : "on est la seule alternative crédible à la municipalité en place, et on sera présent", lance-t-il. 

Le candidat du Rassemblement National, Julien Odoul, arrive troisième avec 13,95%, juste devant le candidat divers-gauche et écologiste Matthieu Bittoun (12,77%). Ce dernier juge son "score malgré tout _satisfaisant car les écologistes font leur entrée au conseil municipal_. Nous serons une opposition constructive mais intransigeante sur certains points".

Abstention record

Le scrutin reste marqué à Sens par une abstention record : seuls 31,89% des inscrits sur les listes électorales se sont déplacés pour aller voter. Ils étaient à peine plus nombreux au premier tour mi-mars, avec 35,16% de participation. "C'est préoccupant car le mandat qui s'ouvre va pâtir de ce manque de légitimité, Marie-Louise Fort est élue par très peu de Sénonais, estime le candidat RN Julien Odoul. Les électeurs ont eu peur de sortir, surtout dans les couches populaires. Ces élections n'auraient pas du être organisées, ni aujourd'hui ni le 15 mars". Le candidat du RN a d'ailleurs obtenu moins de voix lors de ce second tour (691 contre 795 le 15 mars).

Un chiffre en chute libre par rapport aux élections municipales de 2014 : plus de la moitié des électeurs (51,89%) étaient allés voter à l'époque.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu