Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

"On n'a jamais vu des élections départementales aussi indécises en Bretagne" selon ce chercheur au CNRS

Par

A deux jours du second tour des élections départementales et régionales, le chercheur Romain Pasquier estime que le taux de participation devrait remonter légèrement. Il pointe aussi la violence des débats entre les têtes de file aux régionales et l'incertitude des départementales.

Election régionale Election régionale
Election régionale © Radio France - Valérie Le Nigen

Deux millions et demi de Bretons sont appelés aux urnes ce dimanche 27 juin pour le second tour des élections départementales et régionales.

Publicité
Logo France Bleu

A qui un rebond profiterait-il ?

Combien se déplaceront cette fois-ci ? Dimanche dernier, ils n'étaient qu'un petit tiers à le faire (plus de 64% d'abstention). Pour le chercheur Romain Pasquier (chercheur au CNRS, titulaire de la chaire "Territoires et mutations de l'action publique" à Science Po Rennes), on peut s'attendre à une légère remobilisation : "Je pense qu’il va y avoir un rebond de la participation, disons 4 ou 5 points de participation en plus. Mais a qui va-t-elle profiter ? Les jeunes ont très peu participé ainsi que les électeurs traditionnels des classes populaires. Ça pourrait profiter au RN mais pas seulement. C’est difficile à dire en Bretagne, c’est plus indécis."

Négociations tendues en vue dès lundi

Le chercheur pointe aussi ce qui attend les candidats aux régionales au lendemain de l'élection. A moins qu'une liste n'obtienne 33% des voix et une majorité absolue au conseil régional, elle devra composer avec d'autres listes pour élire un président : "À moins d’une surprise, il faudra trouver une alliance, une sorte de 3e tour". Or les débats de l'entre-deux tours ont été marqués par les propos véhéments entre des alliés potentiels : Loig Chesnais-Girard, Claire Desmares-Poirrier et Thierry Burlot : "Les choses sont dites clairement sur les plateaux, il y a un sentiment mutuel de trahison, politique et personnelle. On a du mal à imaginer comment rabibocher les uns les autres".

Gros suspense dans le Finistère et les Côtes d'Armor

Si l'élection semble jouée dans le Morbihan, les scrutins départementaux s'annoncent très serrés dans le Finistère et les Côtes d'Armor. 

Le département de Côtes-d'Armor pourrait rebasculer à gauche et le Finistère se jouer à un canton près : "On a jamais vu des départementales aussi indécises en Bretagne. Rien n’est joué. Là encore, la mobilisation et la personnalité des uns et des autres vont pouvoir construire des destins départementaux différents".

Tous les présidents des départements bretons et le ou la chef(fe) de file de la liste arrivée en tête aux régionales seront en direct sur France Bleu Breizh Izel lundi matin, entre 7h15 et 8h15.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu