Politique

Nadine Morano : encore 48 heures pour rêver de l'Elysée

Par Mathieu Barbier, France Bleu Sud Lorraine mercredi 7 septembre 2016 à 12:38

Nadine Morano députée européenne et candidate à la primaire de la droite et du centre.
Nadine Morano députée européenne et candidate à la primaire de la droite et du centre. © Maxppp - CLEMENT MAHOUDEAU

Nadine Morano doit d'ici vendredi récolter les parrainages nécessaires pour se présenter à la primaire de la droite et du centre. La député européenne lorraine dit sur France Bleu Sud Lorraine ce mercredi matin "toucher au but" mais sa mission s'annonce très compliquée.

Nadine Morano affirme être proche de remplir les critères nécessaires pour se présenter à la primaire. Même s'il est difficile de vérifier les parrainages avant qu'ils ne soient déposés, l'ancienne ministre est formelle. Il lui manque la signature d'une quinzaine d'élus locaux et surtout d'une dizaine de parlementaires. Et c'est là que le bât blesse. Difficile d'imaginer des sénateurs et députés se mobiliser au dernier moment.

Vous imaginez une primaire avec les mêmes têtes ?!

Pour les 2 500 adhérents nécessaires, à jour de cotisations, il en manque une centaine. "Mais sans le fichier du parti que d'autres ont (comprenez Nicolas Sarkozy),c'est dur. Nous ne sommes pas partis dans cette primaire à armes égales. C'est un système vicié. J'ai tout à défendre, je n'ai rien à perdre". "Ma candidature est importante, ajoute Nadine Morano, dénonçant au passage un casting déjà-vu : "Vous imaginez une primaire avec les mêmes, franchement ? La démocratie a besoin de différentes lignes politiques ".

Nadine Morano, pourtant peu adepte de la langue de bois, l'utilise quand il s'agit de savoir quel candidat elle soutiendrait en cas d'échec. Pour cela il faudra encore attendre.

Le système des primaires de la droite. - Visactu
Le système des primaires de la droite. © Visactu

Partager sur :