Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

A Nantes, l'adjoint en charge de la Sécurité vote France Insoumise

jeudi 15 juin 2017 à 17:25 Par Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan

Gilles Nicolas, adjoint au maire à la Sécurité à Nantes, ancien commissaire de police, annonce qu'il votera pour la candidate de la France Insoumise dans la 2ème circonscription : Carole Malard affronte Valérie Oppelt (En Marche). "Il faut rassembler la gauche", explique l'élu.

Gilles Nicolas, adjoint à la Sécurité, aux côtés de Johanna Rolland, maire PS de Nantes, en novembre
Gilles Nicolas, adjoint à la Sécurité, aux côtés de Johanna Rolland, maire PS de Nantes, en novembre © Radio France - Antoine Denéchère

Nantes, France

La vague En Marche du premier tour des élections législatives dimanche dernier n'en finit pas d'avoir des conséquences politiques, notamment à gauche. Alors que Johanna Rolland, maire socialiste de Nantes, indique qu'elle votera blanc dans la 3ème circonscription de Loire-Atlantique, refusant de choisir entre la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon et La République En Marche, plusieurs de ses adjoints lancent un appel à voter pour les candidats de gauche qualifiés pour le second tour dimanche prochain. En clair, ces élus PS, PCF et divers gauche appellent à choisir un bulletin PS dans la 5ème circonscription de Loire-Atlantique et France Insoumise dans les 2ème, 3ème, 4ème et 8ème circonscriptions.

L'adjoint à la Sécurité assume de voter pour la candidate qui soutient la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

Parmi les signataires de cet appel, on remarque la présence de l'adjoint nantais Gilles Nicolas (divers gauche). Cet ancien commissaire de police a intégré la majorité municipale de gauche, sous Jean-Marc Ayrault, et est toujours en charge de la Sécurité et de la Tranquilité Publique, depuis l'élection de Johanna Rolland en 2014. Il explique que, dans sa circonscription (la deuxième de Loire-Atlantique), il glissera un bulletin Carole Malard le 18 juin, un vote qui peut surprendre au vu de certaines positions de la candidate France Insoumise. Cette dernière, opposée au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, soutient "le laboratoire de démocratie participative qui se développe sur la ZAD", ("zone à défendre"). L'ancien commissaire assume son choix : "je vote pour la candidate de gauche encore qualifiée. Je ne connais pas Carole Malard personnellement, j'ai des divergences avec elle, mais la tradition à gauche est de voter pour le candidat présent au 2ème tour, je la respecte !"

Le texte des élus de gauche pour "le rassemblement"

Cet appel lancé ce jeudi par dix élus de gauche de l'agglomération nantaise, dont Aymeric Seassau (PCF) et Eric Thouzeau (PS) explique qu'il est important de faire ce choix, "malgré les dissensions que l’on peut avoir entre nous et parce que ce geste de rassemblement constitue les bases d’une reconstruction future de la gauche de demain." Ces élus, lors de la campagne présidentielle, étaient déjà montés au créneau, en vain, contre une dispersion des candidatures de gauche et pour une candidature unique Jean-Luc Mélenchon / Benoît Hamon

Gilles Nicolas explique pourquoi il votera pour la candidate France Insoumise dimanche