Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : la députée Valérie Oppelt menacée de mort

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

La députée de Loire-Atlantique Valérie Oppelt (LREM) a reçu ce mardi des menaces de mort dans un courrier adressé à sa permanence nantaise. Elle a porté plainte et alerté le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

La députée de Loire-Atlantique Valérie Oppelt (LREM)
La députée de Loire-Atlantique Valérie Oppelt (LREM) © Maxppp - OL

Le courrier est arrivé ce mardi midi à sa permanence à Nantes. La députée Valérie Oppelt (LREM) a reçu des menaces de mort dans une lettre manuscrite et anonyme d'une "violence inouïe avec des propos antisémites et des menaces de mort sur ma famille, sur moi, mes enfants" a-t-elle expliqué. "Un courrier mettant en cause mon engagement parlementaire et mon lien avec Emmanuel Macron et François Bayrou, avec des propos outranciers, des insultes et où il est question d'extermination" ajoute Valérie Oppelt qui précise "On a pris soin de ne pas trop toucher la lettre pour que les enquêteurs puissent travailler sur ce support."

L'élue a porté plainte et alerté le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin, qui ne souhaite pas en rester là.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Trois autres députées de La République en Marche ont reçu récemment le même courrier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess