Politique

Nathalie Kosciusko-Morizet : "Les autres candidats veulent réparer le système, je veux le réformer"

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence jeudi 27 octobre 2016 à 7:48 Mis à jour le jeudi 27 octobre 2016 à 9:39

Nathalie Kosciusko-Morizet
Nathalie Kosciusko-Morizet © Maxppp -

Nathalie Kosciusko-Morizet était l'invité de France Bleu Provence ce jeudi 27 octobre à 7h50.

Nathalie Kosciusko-Morizet était l'invitée de France Bleu Provence ce vendredi matin. La candidate à la primaire, créditée de 3% dans les sondages, devance Jean-François Copé. Elle se rend en fin de journée à l'école de commerce et de management Kedge Business School sur le campus de Marseille.

Une visite à Marseille... le même jour qu'Alain Juppé et Nicolas Sarkozy

La candidate est à Marseille ce vendredi pour se rendre au salon des entrepreneurs, tout comme Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Le premier sera en meeting à la salle Vallier à 18h30 après avoir rencontré des policiers. Le maire de Bordeaux lui sera dans les quartiers nord, notamment à la Busserine, avant de donner une réunion publique près de Toulon.

Un hasard du calendrier assure la candidate :

"J'avais répondu à cette invitation il y a deux mois pour le salon des entrepreneurs. Les entrepreneurs tiennent une place importante dans ma campagne, comme tous ceux qui prennent des risques, qui bougent. Il se trouve que tout le monde est à Marseille aujourd'hui, c'est plutôt marrant."

Interrogée sur ce qui la rend différente des six autres candidats à la primaire de la droite et du centre, Nathalie Kosciusko-Morizet répond :

"Les autres candidats veulent réparer. Moi je pense qu'il n'est plus temps de réparer le système, il faut le réformer. Un exemple : les autres candidats veulent repousser l'âge de départ à la retraite. Moi je pense qu'il faut passer à la retraite à points."

Partager sur :