Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nicolas Bay (FN) : "L'État va faire pour ces étrangers illégaux ce qu'il ne fait pas pour nos compatriotes"

-
Par , France Bleu Isère

Nicolas Bay, secrétaire général du Front National sera de passage en Isère pour manifester contre l'ouverture d'un centre d'accueil pour réfugiés à Chasse-sur-Rhône. Invité de France Bleu Isère ce jeudi matin, il explique les raisons de ce rassemblement qui fait polémique.

Le secrétaire général du Front National, Nicolas Bay, sera présent ce jeudi soir à Chasse-surs-Rhône pour protester contre l'ouverture d'un centre d'accueil pour réfugiés
Le secrétaire général du Front National, Nicolas Bay, sera présent ce jeudi soir à Chasse-surs-Rhône pour protester contre l'ouverture d'un centre d'accueil pour réfugiés © Maxppp -

"il n'y a aucune raison de s'inquiéter, notre rassemblement sera parfaitement pacifique", nous assure Nicolas Bay. Le secrétaire général du Front National sera en effet présent ce jeudi soir à Chasse-sur-Rhône pour protester contre l'ouverture d'un centre d'accueil pour réfugiés. Un acte qui, à quelques jours des élections législatives, réaffirme la ligne dure du Front National, fermement opposé à l'accueil des réfugiés étrangers sur le sol français. A noter que Thibaut Monnier, secrétaire du Front National en Isère et candidat dans la huitième circonscription, sera également présent.

Refuser tous les réfugiés, ou presque

Pour le secrétaire général du Front National, l'ouverture de centre d'accueil de Chasse-sur-Rhône est une aberration. "L’État, avec l'argent public, va faire pour ces étrangers illégaux ce qu'il ne fait pas pour nos compatriotes.", proteste-t-il. Pour Nicolas Bay, la France devrait penser d'abord aux "centaines de milliers de Français qui sont dans une grande précarité", que "l'Etat oublie totalement", avant d'accueillir des réfugiés qui "pour la plupart ne viennent pas des zones de guerre mais pour des raisons économiques." A l'instar du maire de Charvieu-Chavagneux Gérard Dezempte, le secrétaire général du FN se dit prêt à accepter d'accueillir des migrants, à condition qu'ils soient chrétiens. "Il est légitime de s'inquiéter du sort des chrétiens d'Orient qui souffrent de l'islamisme radical", explique-t-il.

Le Front national face à la justice

le secrétaire général du Front National a des avis tranchés en ce qui concerne le volet judiciaire, et plus particulièrement sur la situation du ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand. Mis en cause dans une affaire d'emploi fictif et de conflits d'intérêts, il devrait selon Nicolas Bay "démissionner, car il n'est plus en situation d'exercer son poste ni d'être crédible." Il regrette ainsi la lenteur de la justice française sur ce sujet : "La justice refuse d'enquêter, le PNF et le parquet de Brest ont refusé de se saisir du dossier." Mais Richard Ferrand n'est pas le seul à être inquiété par la justice. Le Front National est en effet soupçonné d'avoir versé indûment des salaires à certains de ses assistants au Parlement européen. Sur ce point, Nicolas Bay défend la liberté individuelle des assistants en question. "Nos assistants parlementaires ont pour un certain nombre d'entre eux des responsabilités dans notre mouvement.",dit-il, "Ce ne sont pas des citoyens de seconde zone, ils ont le droit d'être candidats à des élections." Il ajoute à ce sujet que "ces pratiques-là existent dans tous les partis politiques".

Nicolas Bay fait campagne en Isère pour les législatives

Choix de la station

À venir dansDanssecondess