Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Nicolas Bay, troisième des régionales : "Hervé Morin est réélu avec une faible légitimité démocratique"

Arrivé en troisième position des élections régionales en Normandie au second tour ce dimanche soir avec 19,52% des voix selon les résultats définitifs, Nicolas Bay a réagi sur France Bleu. Le candidat RN estime que "Hervé Morin est réélu avec une faible légitimité démocratique".

Nicolas Bay, tête de liste RN aux élections régionales en Normandie Nicolas Bay, tête de liste RN aux élections régionales en Normandie
Nicolas Bay, tête de liste RN aux élections régionales en Normandie © AFP - Sameer Al-DOUMY

Il ne remporte pas la région Normandie et ne sera pas non plus la principale force d'opposition. Nicolas Bay (RN) est arrivé en troisième position des élections régionales au second tour ce dimanche soir avec 19,52% des voix, selon les résultats définitifs.

Publicité
Logo France Bleu

Loin derrière le vainqueur, Hervé Morin (LR/UDI/MoDem). La liste du président sortant récolte 44,26% des voix devant celle de Mélanie Boulanger (PS-EELV) qui recueille 26,18% des voix et celle de Laurent Bonnaterre (LREM) avec 10,04% des voix.

"Un effondrement de la démocratie française"

Sur France Bleu, la tête de liste RN a pointé du doigt la forte abstention : "La déception elle est au premier tour de ne pas mobiliser autant qu'on aurait voulu les électeurs du Front National. Les enseignements c'est qu'avec une participation tellement faible, c'est un effondrement de la démocratie française. Cela devrait nous inquiéter. Les élus sont réélus parce qu'ils sont sortants. Le gouvernement a une très lourde majorité qui a tout fait pour que ce ne soit pas normal."

Et de préciser : Quand on est élu avec un électeur sur 7 ou sur 8 on est assez fragile. Je félicite de manière républicaine Hervé Morin mais il est réélu avec une faible légitimité démocratique."

Sur France 2, Nicolas Bay a ajouté : "Nous savons surtout que quand l'abstention est très massive ce sont les catégories populaires - l'essentiel de nos électeurs - qui souvent boudent le plus les urnes. Il faudra avoir une réflexion sur la manière de les remobiliser. Mais ce qu'on constate aujourd'hui c'est que ceux qui sont élus à la tête des régions sont élus par un électeur sur huit ou sur dix. Leur légitimité est en cause."

Hervé Morin officiellement (ré)élu ce vendredi

Sauf surprise, Hervé Morin sera officiellement (ré)élu président ce vendredi 2 juillet par les conseillers régionaux à Caen.

La liste qui est arrivée en tête au second tour obtient un quart des sièges à pourvoir. Elle reçoit donc le plus grand nombre de sièges qu’elle ajoute à ceux obtenus par la prime majoritaire. Elle est ainsi quasiment assurée de détenir la majorité au sein du conseil régional.

Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle entre les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés au second tour.

Les conseillers régionaux sont élus pour six ans. La loi du 22 février 2022 porte la durée du mandat des conseillers qui seront élus en 2021 à 6 ans et 9 mois en raison d'un calendrier électoral chargé en 2027. La fin du mandat, d'abord envisagée en décembre 2027, a été fixée à mars 2028.

Les résultats

loading
loading
loading

Pour les élections départementales, retrouvez toutes les infos en cliquant sur le département de votre choix : Calvados , Eure , Manche , Orne et Seine-Maritime .

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu