Politique

Nicolas Dupont-Aignan : "les frappes aériennes en Syrie sont indispensables mais ne suffiront pas"

Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan mardi 15 septembre 2015 à 8:48

Nicolas Dupont-Aignan esr favorable à une intervention terrestre en Syrie
Nicolas Dupont-Aignan esr favorable à une intervention terrestre en Syrie © Max PPP - MaxPPP/Sébastien Muylaert

Nicolas Dupont-Aignan est à Nantes ce mardi pour présenter la chef de file de Debout la France aux élections régionales. Interrogé sur l'arrivée massive de réfugiés aux portes de l'Europe, le député souverainiste plaide pour une intervention militaire en Syrie.

Nicolas Dupont-Aignan qui est était ce mardi matin l'invité de France Bleu Loire Océan se dit favorable à une intervention militaire en Syrie. Il se félicite du débat qui aura lieu mardi après-midi à l'Assemblée en rappelant qu'il réclame cette intervention depuis des mois auprès du Président de la République. Le député de Seine et Marne estime qu'on ne peut pas se contenter de frappes aériennes, il faudra "parvenir à des interventions au sol" dit-il même s'il reconnait que ce sera difficile. L'élu souverainiste appelle donc à une large coalition qui engloberait les armées américaines, russes, des Etats du Golfe et iraniennes, seule manière selon lui "'d'éradiquer les barbares"', Nicolas Dupont-Aignan estime que la France ne peut pas seule se lancer dans "'cette aventure". Face à l'enlisement du conflit en Syrie, il reproche aux Américains de trainer les pieds et de ne pas vouloir intervenir.

Le député en visite à Nantes dans le cadre de la campagne pour les régionales

Nicolas Dupont-Aignan : "les frappes aériennes en Syrie sont indispensables"

Sur la question des migrants, Nicolas Dupont-Aignan se prononce contre leur accueil, "nous n'en sommes pas capables, c'est irresponsable, il faut les raccompagner" assène le député qui voit là de la fausse générosité.

L'élu vient à Nantes mardi après-midi pour inaugurer la permanence de la chef de file de son parti Debout la France, c'est Cécile Bayle de Jessé qui portera les couleurs de la formation souverainiste et "elle sera au second tour", le député en est persuadé !