Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Nicolas Dupont-Aignan pas vraiment le bienvenu ce lundi à la sucrerie de Toury

-
Par , France Bleu Orléans

Le Président de Debout la France et tête de liste pour les élections européennes est en déplacement cet après midi à Toury, dans l'Eure et Loir. Il a prévu de rencontrer des salariés de la sucrerie, qui doit fermer au début de l'année prochaine. La CGT du site dénonce une récupération politique.

Nicolas Dupont Aignan en visite
Nicolas Dupont Aignan en visite © Maxppp - Thomas Padilla

" Faut pas nous prendre pour des idiots". Le délégué CGT de la sucrerie de Toury ne mâche pas ses mots quand il s'agit d'évoquer la visite aujourd'hui sur le site de Nicolas Dupont-Aignan. "Clairement, c'est le candidat en campagne qui vient nous voir" explique Frédéric Rebyffé. " Mais depuis février et les premières restructurations dans la filière du sucre, on ne l'a pas vraiment entendu sur le sujet. On est donc étonné qu'il arrive aussi tardivement." 

Une récupération politique pour la CGT 

Dans un tract diffusé le 09 mai dernier, la CGT de la sucrerie va même plus loin : " On rappelle que Mr Dupont- Aignan a rallié le Front National à la Présidentiellle de 2017 et que leurs valeurs sont contraires à celles de la CGT". Le syndicat ne souhaite donc pas engager de dialogue ce lundi avec le leader de Debout la France. " De toute façon, il n'aura pas l'autorisation d'entrer sur le site" estime Frédéric Rebyffé. 

" Les syndicats ne sont jamais contents"

Joint par France Bleu Orléans, Nicolas Dupont-Aignan confirme qu'il viendra ce lundi à la sucrerie de Toury. "C'est vrai que la situation est délicate avec la fermeture qui se profile. Mais, ça fait des années que je défends les producteurs laitiers, les producteurs de bettraves et tous ces agriculteurs qui avaient trouvé une bonne organisation de la Politique Agricole Commune. Or aujourd'hui, cette PAC a été totalement détricotée." Pour Nicolas Dupont-Aignan, venir soutenir les salariés de la sucrerie, qui sont quelque part " victimes de Bruxelles et des mauvais accords", c'est une démarche tout à fait légitime. Nicolas Dupont-Aignan ajoute que "les syndicats ne sont jamais contents et on sait très bien qu'ils sont politisés donc _je ne m'arrête pas à ça._"  Sa journée en campagne se poursuivra dans le Loir et Cher avec une rencontre avec des maires et une réunion publique le soir à Vernou en Sologne, près de Chambord.