Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Nicolas Forissier soutiendra Nicolas Sarkozy pour la primaire de novembre

vendredi 29 juillet 2016 à 18:41 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Le maire de La Châtre parle avant tout d'un choix "personnel et affectif", face aux difficultés qu'il a pu rencontrer dans sa vie personnelle l'an dernier.

NICOLAS FORISSIER
NICOLAS FORISSIER © Maxppp - Maxppp

La Châtre, France

Certains diront que c'est plûtot une suprise. En novembre 2012, Nicolas Forissier avait soutenu François Fillon contre Jean-François Copé pour l'élection à la Présidence de l'UMP. Cette année, pour la primaire de la droite et du centre en vue de la Présidentielle, Nicolas Forissier choisit donc Nicolas Sarkozy.

Il m'a toujours apporté un soutien sincère et fidèle sans arrières pensées

"Face aux difficultés que j’ai pu connaître ces dernières années sur le plan politique et professionnel, mais surtout sur le plan personnel l’an dernier (NDLR le décès de sa fille dans un séisme au Népal), Nicolas Sarkozy a toujours été, plus que tout autre, proche, humain, sincère, m’apportant un soutien constant fondé sur l’amitié et la fidélité, sans arrières pensées. Cette dimension humaine est pour moi essentielle" explique-t-il dans un communiqué.

"Mais j’ai aussi la conviction que son expérience et sa compétence d’homme d’Etat, notamment sur le plan international, son énergie sans égale, son autorité et sa détermination, sa vision d’une France rassemblée et combative, font de lui le Président dont nous aurons besoin en 2017 pour gagner la guerre contre le terrorisme et assurer la sécurité, comme pour redresser une France profondément affaiblie et divisée par le quinquennat de M Hollande."

L'ancien Président du Conseil Départemental, le Sénateur LR Louis Pinton avait annoncé au Printemps dernier son soutien à Alain Juppé. Les primaires à droite auront lieu les 20 et 27 novembre.