Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Nicolas Hulot quitte le gouvernement

mardi 28 août 2018 à 8:36 - Mis à jour le mardi 28 août 2018 à 10:49 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Le ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot, a annoncé ce mardi sur France Inter qu'il quittait le gouvernement. Il a confié qu'il se sentait "tout seul à la manœuvre" sur les enjeux environnementaux.

Nicolas Hulot
Nicolas Hulot © Maxppp -

Il a fini par claquer la porte. Nicolas Hulot a annoncé, mardi matin sur France Inter, son départ du gouvernement - un an après son arrivée - invoquant une décision "mûrie depuis de longs mois".

Et le ministre de la transition écologique de préciser : "Je vais prendre pour la première fois la décision la plus difficile de ma vie. Je ne veux plus me mentir. Je ne veux pas donner l'illusion que ma présence au gouvernement signifie qu'on est à la hauteur sur ces enjeux-là, et donc je prends la décision de quitter le gouvernement."

Isolement sur les enjeux environnementaux au sein du gouvernement

Il a confié qu'il se sentait "tout seul à la manœuvre" sur les enjeux environnementaux au sein du gouvernement et considéré que son action n'avait permis d'obtenir que des "petits pas" en matière environnementale.

Évoquant le réchauffement climatique, il a déclaré qu'il "ne comprend pas (…) que ce sujet [soit] toujours relégué dans les dernières priorités".

L'Elysée a fait savoir que "la détermination du gouvernement rest(ait) totale" pour l'environnement.

Macron et Philippe non prévenus, remaniement à venir

L'ancien animateur de télévision a affirmé qu'il n'avait prévenu ni Emmanuel Macron ni Edouard Philippe de sa décision. 

Le ministre de la transition écologique a confié qu'il craignait, s'il avait prévenu le président et le premier ministre, qu'il ne le convainquent de rester au gouvernement. "C'est une décision d'honnêteté et de responsabilité", a-t-il déclaré. "Ce n'est pas très protocolaire", a-t-il admis.

A la question "est-ce que vous quittez la politique ?", il a répondu : "ne me voyez aucune ambition politique". C'est terminé? "C'est terminé".

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a dit "regrette(r)" le départ surprise du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, mais aussi un manque de "courtoisie" envers Emmanuel Macron et Edouard Philippe qui n'ont pas été prévenus.

L'Elysée a fait savoir qu'il y aurait "un remaniement mais pas dans l'immédiat".

  - Visactu
© Visactu -