Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Nicolas Hulot est animé "d'un idéal d'absolu" et a "éveillé les consciences", selon la secrétaire d'État Brune Poirson

mercredi 29 août 2018 à 15:01 Par Sarah Mansoura, France Bleu Occitanie, France Bleu Vaucluse et France Bleu

À Toulouse pour lancer la 3e campagne de sensibilisation face au phénomène des pluies méditerranéennes intenses, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire Brune Poirson a réagi mercredi au départ de son ministre de tutelle, Nicolas Hulot.

La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transitition écologique et solidaire était en visite à Météo France, à Toulouse (Haute-Garonne)
La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transitition écologique et solidaire était en visite à Météo France, à Toulouse (Haute-Garonne) © Radio France - Sarah Mansoura

Toulouse, France

"Bien sûr, on regrette le départ de Nicolas Hulot", a assuré Brune Poirson. Lors de sa visite à Météo France pour lancer une campagne de sensibilisation aux risques des phénomènes des pluies méditerranéennes intenses, la secrétaire d'Etat a répondu à quelques questions, au lendemain de la démission inopinée de son ministre de tutelle, Nicolas Hulot. "Il a joué et il continuera de jouer un rôle absolument essentiel pour continuer à provoquer l'éveil des consciences, pour nous pousser à aller toujours plus loin", a poursuivi la secrétaire d'Etat, insistant sur sa volonté de "continuer" le travail au ministère. 

"L'essentiel est de continuer à travailler, parce qu'il y a urgence"

"Ce qui l'anime, c'est un idéal d'absolu", a aussi ajouté Brune Poirson. "Et heureusement qu'il l'a. Parce qu'il a poussé les Français. Il a poussé la France entière à faire toujours plus en faveur de la lutte contre le changement climatique. _Il a éveillé les consciences, il me l'a dit lui-même hier. Et il va continuer de le faire à nos côtés_, je l'espère", a-t-elle confié. 

Mais la secrétaire d'Etat n'a pas voulu commenter davantage la brusque décision de son ministre de tutelle de quitter le gouvernement. "Concentrons-nous sur l'essentiel. L'essentiel est de continuer à travailler parce qu'il y a urgence. Ne nous détournons pas des vrais problèmes. Les vrais problèmes, nous les voyons au quotidien. Je ne peux pas faire un geste, tourner la tête d'un côté ou d'un autre, sans entendre parler des conséquences concrètes du changement climatique. _Ne faisons pas de distractions. Concentrons-nous sur tous les chantiers que nous avons déjà engagés_", a plaidé Brune Poirson.

"J'ai été surprise par son départ"

La secrétaire d'Etat a confirmé qu'elle n'avait pas connaissance de la décision du ministre d'Etat de quitter le gouvernement : "Je ne suis pas là pour juger la décision de Nicolas Hulot. j'ai appris énormément à ses côtés, je lui en suis énormément reconnaissante et je le remercie. j'ai vraiment trop de respect pour Nicolas Hulot pour émettre le moindre jugement. _Oui, j'ai été surprise par son départ, on l'a tous été_, je le regrette encore. Mais je garde l'espoir et je sais, parce que je crois humblement connaitre un peu cet homme, qu'il va continuer le travail en faveur de toujours plus d'exigence pour la transition écologique, qu'elle se réalise, qu'elle soit non seulement écologique, mais aussi humaine."