Politique

Nicolas Sarkozy annonce sa candidature à l'élection présidentielle

Par Thibaut Lehut, France Bleu lundi 22 août 2016 à 16:19 Mis à jour le lundi 22 août 2016 à 18:07

Nicolas Sarkozy, en juin 2016.
Nicolas Sarkozy, en juin 2016. © AFP - François Guillot

Dans un livre à paraître mercredi et intitulé "Tout pour la France", Nicolas Sarkozy annonce qu'il est candidat à l'élection présidentielle de 2017.

Secret de Polichinelle largement éventé depuis quelques jours, la candidature de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle 2017 ne fait plus de doute. Le chef des Républicains a fait savoir ce lundi que le livre qui paraît mercredi fait office de déclaration officielle.

"J'ai décidé d'être candidat à la présidentielle de 2017. La France exige qu'on lui donne tout", y écrit notamment l'ancien président de la République. D'où le titre de l'ouvrage, édité chez Plon : "Tout pour la France".

Le livre, écrit en trois mois, comporte 231 pages et se divise en cinq chapitres qui ressemblent fort à un programme : "Le Défi de la vérité", Le Défi de l'identité", "Le Défi de la compétitivité", "Le Défi de l'autorité", "Le Défi de la liberté".

Premier meeting de campagne dans les Bouches-du-Rhône

Nicolas Sarkozy a désormais jusqu'à jeudi pour quitter la présidence du parti et entamer sa campagne pour concourir à la primaire de la droite. Organisée en novembre (les 20 et 27), cette bataille interne est la première étape de la route qui pourrait le mener de nouveau jusqu'à l'Elysée, cinq ans après sa défaite contre François Hollande. Une route marquée par un premier meeting organisé ce jeudi 25 août à Châteaurenard, dans les Bouches-du-Rhône. Treize membres des Républicains se sont pour l'instant lancés dans la course à la primaire, mais seuls ceux qui auront réuni les parrainages nécessaires pourront aller au bout.

Le numéro deux du parti, Laurent Wauquiez, deviendra président par intérim des Républicains sitôt la démission de Nicolas Sarkozy remise.

Une "rechute" inédite

À 61 ans, Nicolas Sarkozy est le premier ex-Président à se lancer officiellement dans une campagne pour sa réélection. La plupart des autres "ex" n’avaient plus l’âge ou l'envie pour relever le défi : 74 ans à la fin de son second mandat pour Jacques Chirac (qui en a aujourd’hui 83), 78 ans pour le général de Gaulle et François Mitterrand qui ont survécu peu de temps à la fin de leur passage à la tête de l’État.

Seul Valéry Giscard d’Estaing, remercié par les électeurs à seulement 55 ans, avait tenté quelque temps de lutter pour une place de candidat avant de se replier sur l’Auvergne et son conseil régional. Georges Pompidou est un cas à part puisqu’il est mort en cours de mandat à 62 ans.

   - Aucun(e)
-