Politique

EXCLU - Nicolas Sarkozy : "Je me sens proche des valeurs de cette Méditerranée que j'aime tellement"

Par Thibault Maisonneuve et Laurent Grolée, France Bleu Provence et France Bleu jeudi 25 août 2016 à 12:37 Mis à jour le jeudi 25 août 2016 à 16:05

Jean-Claude Gaudin accueille Nicolas Sarkozy à l'hôtel de ville de Marseille
Jean-Claude Gaudin accueille Nicolas Sarkozy à l'hôtel de ville de Marseille © Radio France - Laurent Grolée

Nicolas Sarkozy, candidat à la primaire de droite et du centre pour l'élection présidentielle, est en visite ce jeudi à Marseille et à Châteaurenard pour son premier meeting. Sur France Bleu Provence, il affirme : "Plus ça va, plus je me sens méditerranéen".

Nicolas Sarkozy tiendra ce jeudi soir son premier meeting de campagne à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône) à 18h. Quelques heures avant,  le candidat à la primaire de la droite et du centre a prévu de déjeuner avec des élus Les Républicains du département à Marseille.

Lors de son déplacement à Marseille, l'ancien président de la République a accordé une interview de quelques minutes à France Bleu Provence. Il revient sur la raison de son premier déplacement en tant que candidat à la primaire à Marseille

"Plus ça va plus je me sens méditerranéen" Nicolas Sarkozy sur France Bleu Provence

Nicolas Sarkozy a commencé sa visite ce jeudi matin par un entretien à huis clos avec Jean-Claude Gaudin, le sénateur-maire LR de Marseille, dans son bureau de l'hôtel de ville, sur le Vieux-Port.

Jean-Claude Gaudin et Nicolas Sarkozy jeudi à Marseille - Radio France
Jean-Claude Gaudin et Nicolas Sarkozy jeudi à Marseille © Radio France - Laurent Grolée

"Ma fonction, c'est de faire vivre les communautés ensemble". Jean-Claude Gaudin

Au sujet du burkini, Jean-Claude Gaudin a déclaré "attendre la décision du Conseil d'État". Le maire de Marseille a expliqué à France Bleu Provence : "Ma fonction de maire, c'est de faire vivre ensemble des communautés. (...) Nous avons eu quelques cas isolés qui ne méritent pas que je prenne un arrêté".

Le sénateur-maire LR de Marseille a également confié que "mettre une signature au bas d'un arrêté municipal n'était pas compliqué. Le plus difficile, c'est de le faire appliquer".

Dans un entretien à paraître dans Le Figaro Magazine ce vendredi, Nicolas Sarkozy estime de son côté que "ne rien faire contre le burkini serait acter un nouveau recul de la République".

Les Bouches-du-Rhône, un choix clair pour Nicolas Sarkozy

Le choix des Bouches-du-Rhône pour le premier déplacement de Nicolas Sarkozy en tant que candidat à la primaire n'est pas un hasard. L'ancien président de la République bénéficie du soutien d'une majorité de grands élus Les Républicains du département.

Le candidat à la primaire de la droite et du centre vient également défier le Front national qui espère conquérir des circonscriptions aux prochaines législatives en 2017, dans une région où se sont affrontés aux dernières élections régionales Christian Estrosi et Marion Maréchal-Le Pen. La liste de droite était arrivée en tête avec 54,78 % des voix devant le FN (45,22%).

Partager sur :