Politique

Nicolas Sarkozy fait son show à Perpignan

Par François David, France Bleu Roussillon jeudi 26 mars 2015 à 22:16

Nicolas Sarkozy en meeting à Perpignan
Nicolas Sarkozy en meeting à Perpignan © Radio France

Le président de l’UMP a tenu meeting jeudi soir dans les Pyrénées-Orientales, où le résultat des élections départementales s’annonce très serré.

 « Il est pareil qu’à la télé !  ». Marie, Perpignanaise de 64 ans, applaudit à tout rompre alors que vient de s’achever La Marseillaise , et que les quelque 2000 spectateurs commencent à quitter le Palais des Congrès de Perpignan. Ceux qui voulaient voir "du Sarkozy" ne sont pas déçus. Ils ont vu du Sarkozy pendant près d’une heure.

Le président de l'UMP, venu soutenir Jean Castex, son ancien secrétaire général adjoint à l'Elysée, dans sa conquête des Pyrénées-Orientales, a surtout parlé de lui . De sa jeunesse, quand « simple militant  » il était déjà en meeting à Perpignan, mais « au fond de la salle, debout  ». De ses années de Président de la République, où il n’a « jamais menti  ». De son retour « après la retraite la plus courte qu’on puisse imaginer  ». Et de ses projets pour la France : « Je n’y peux rien, j’ai la France en moi  ».

Sarko - début

Les thèmes évoqués n’ont pas grand-chose à voir avec les élections départementales : la réforme des retraite, le chômage, l’immigration, le communautarisme, les "mensonges" de François Hollande. « Mon ambition ce soir, c’est que chacun d’entre vous, quand vous rentrerez à la maison, vous disiez : au moins il nous a parlé de la France qu’on connaît et de la réalité que l’on vit  »

Nicolas Sarkozy en meeting à Perpignan - Radio France
Nicolas Sarkozy en meeting à Perpignan © Radio France
Le "FN-PS"

Au Front national qui dénonce le "système UMPS", Nicolas Sarkozy répond avec un nouveau sigle, le "FN-PS". Et il lance un avertissement aux  électeurs des Pyrénées-Orientales qui devront trancher dimanche prochain des triangulaires dans 7 cantons sur 17 : « Chaque fois que vous votez pour le Front national, vous aurez à l’arrivée un conseiller général socialiste. »

Sarko - FNPS

Et le président de l’UMP de conclure : « Vous voulez que ça ne change pas ? Alors votez socialiste dimanche prochain, ou votez Front national. C’est la même chose  ».

Nicolas Sarkozy en meeting à Perpignan - Radio France
Nicolas Sarkozy en meeting à Perpignan © Radio France