Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

Nicolas Sarkozy n'a pas "l'intention de conduire" l'UMP seul

-
Par , France Bleu

Au lendemain de son élection attendue à la tête de l'UMP, Nicolas Sarkozy a confirmé ses premières impressions ce dimanche soir au JT de TF1. L'ancien président de la République, qui souhaite changer le nom de son parti, a annoncé qu'il n'envisageait pas de "conduire seul" la formation politique

Nicolas Sarkozy au JT de TF1 le lendemain de son élection à la tête de l'UMP
Nicolas Sarkozy au JT de TF1 le lendemain de son élection à la tête de l'UMP © Maxppp

Vingt-quatre heures après son élection à la tête de l'UMP, Nicolas Sarkozy a répondu, au JT de TF1, aux critiques et inquiétudes des ténors de son camp. 

Retour de Dominique de Villepin 

L'ancien chef d'État, dont l'objectif affiché est de redorer l'image de sa famille politique pour reconquérir l'Élysée en 2017, a annoncé qu'il avait déjà rencontré Dominique de Villepin et que, une fois sa rencontre avec les cadres de l'UMP - dont il souhaite changer le nom - achevée, il allait créer "un comité des anciens Premiers ministres" UMP :"Les anciens Premiers ministres de notre famille politique m'aideront, de leurs conseils, de leur expérience, dans la conduite de cette formation politique."

Une manière, pour Nicolas Sarkozy, de s'assurer le soutien de François Fillon ou encore Alain Juppé, l'un et l'autre n'ayant pas caché leurs ambitions présidentielles. 

"Le temps aujourd'hui est au collectif"

Ce club des anciens permettra au président du parti de ne pas diriger seul : "Je réunirai une équipe qui représentera toutes les sensibilités de notre mouvement parce que le temps aujourd'hui est au collectif."

Les anciens chefs du gouvernement UMP concernés par ce comité sont Edouard Balladur, Alain Juppé - celui-là même qui a ironisé samedi soir sur l'élection attendue de Nicolas Sarkozy, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon. Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon constituaient d'ailleurs le triumvirat qui dirigeait provisoirement l'UMP depuis la démission de Jean-François Copé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess