Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Nicolas Sarkozy vient tester sa popularité à Nancy

vendredi 10 novembre 2017 à 20:59 Par Marie Roussel, France Bleu Sud Lorraine

L'ancien chef de l'Etat était à Nancy ce vendredi 10 novembre pour remettre l'insigne du chevalier de la légion d'honneur à Valérie Debord, à la demande de la vice-présidente du Grand Est. Devant plusieurs centaines d'invités, Nicolas Sarkozy a "donné des frissons" à son fan club.

Valérie Debord, vice-présidente du Grand Est, s'est vue remettre la légion d'honneur par Nicolas Sarkozy ce vendredi 10 novembre à Nancy.
Valérie Debord, vice-présidente du Grand Est, s'est vue remettre la légion d'honneur par Nicolas Sarkozy ce vendredi 10 novembre à Nancy. - Ville de Nancy

Nancy, France

Dans l'Hôtel de Ville de Nancy, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce vendredi 10 novembre, à l'invitation de l'élue Valérie Debord. Même si c'est elle qui se voyait remettre l'insigne du chevalier de la légion d'honneur, la star de la cérémonie, c'était Nicolas Sarkozy. En effet, l'élue nancéienne a demandé à l'ancien chef d'Etat d'être son parrain.

"C'est vrai que Nicolas Sarkozy, c'est le petit plus", concède Josiane. Sa voisine, elle, l'admet ouvertement : "Je suis venue aussi parce que Nicolas Sarkozy venait". Devant l'estrade, le fan club est donc réuni, et Anne en fait partie :

Pour moi, c'est lui le meilleur. Tout à l'heure, quand je suis entrée en bas, et quand on m'a dit qu'il était arrivé, ça fait une émotion ça m'a donné des frissons dans le dos !"

Derrière, Eugénie a réservé son siège. Elle est arrivée il y a une heure "j'espère que je vais le voir, je suis venue pour ça." Six ans après son départ de l'Elysée, cette retraitée n'a toujours pas digéré la pilule. "C'est toujours mon président. Ils l'ont mis dehors méchamment."

Une assemblée de fidèles

Joël fait également partie des nostalgiques du sarkozysme. Ce qui lui manque ? "Les valeurs de la France, son patriotisme, l'identité nationale, la sécurité..."

Une assemblée de fidèles qui, à l'arrivée de l'ancien président dans le salon de l'Hôtel de Ville, a longuement applaudi.Dans son élocution, Nicolas Sarkozy a félicité Valérie Debord, saluant une "femme d'engagement" avant de lui remettre officiellement la légion d'honneur.