Politique

NKM : le boulanger des Landes, "symbole de l'absurdité du système"

Par Éric Ballanger, France Bleu Gascogne jeudi 12 février 2015 à 17:33

NKM lance une pétition pour laisser travailler Stéphane Cazenave
NKM lance une pétition pour laisser travailler Stéphane Cazenave © Radio France

L'UMP s'empare de l'affaire dite désormais du "boulanger des Landes". Ce boulanger de Saint Paul les Dax, Stéphane Cazenave, est empêché d'ouvrir 7 jours sur 7 par un arrêté préfectoral. L'UMP lance une pétition nationale, "Laissez Stéphane Cazenave travailler librement".

Nathalie Kosciusko-Morizet est à l'initiative de cette pétition "Laissez Stéphane Cazenave travailler librement". La numéro 2 de l'UMP déclare sur France Bleu Gascogne que Stéphane Cazenave est le symbole de l'absurdité du système  et prend à son tour la défense du boulanger de Saint-Paul-les-Dax. La pétition lancée par l'UMP est en ligne depuis ce jeudi midi.

"Nos concitoyens ont le sentiment qu'on rajoute des entraves très complexes et parfois ça tourne à l'absurde". — Nathalie Kosciusko-Morizet

NKM dénonce "l'absurdité" de certaines contraintes

Avant NKM, c'est François Fillon qui s'était emparé de l'affaire, voulant en faire un symbole lui aussi , via ce tweet publié mardi dernier.

 

La Fédération des boulangers des Landes pour l'arrêté prétectoral

Son de cloche radicalement opposé avec Jean René Labat, le président de la Fédération des boulangers des Landes. Il est pour le maintien de cet arrêté préfectoral car selon lui, il protège les très petites entreprises. Jean René Labat affirme qu'ouvrir 7 jours sur 7 ne profite qu'à la grande distribution.

"Moi, je ne veux empêcher personne de travailler. Je suis pour la liberté lorsqu'elle est réfléchie et qu'elle permet à tout le monde de vivre (...). Ces gens méritent d'avoir un jour de repos". — Jean-René Labat

La fédération des boulangers des Landes défend cet arrêté préfectoral