Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Grand débat : "Emmanuel Macron utilise les maires pour sortir de la crise" pour un élu communiste picard

mercredi 16 janvier 2019 à 8:56 Par François Sauvestre, France Bleu Picardie

René Lognon ex-maire communiste de Flixecourt est très sceptique par rapport au grand débat national lancé ce mardi par Emmanuel Macron pour tenter de répondre à la colère des "gilets jaunes". "Il nous demande d'être au cœur du débat mais c'est lui qui a créé cette situation".

Le grand débat national a été lancé hier par Emmanuel Macron en Normandie
Le grand débat national a été lancé hier par Emmanuel Macron en Normandie © Maxppp - Daniel Fouray

Flixecourt, France

"Pour l'instant nous n'avons pas décidé d'organiser de débat", René Lognon, ancien maire communiste, président de la communauté de communes Nièvre Somme et conseiller départemental du canton de Flixecourt, invité de France Bleu Picardie donne le ton ce mercredi. Il se dit toujours très sceptique sur ce grand débat national lancé ce mardi en Normandie par Emmanuel Macron pour tenter de répondre à la colère des "gilets jaunes"

C'est Emmanuel Macron qui a crée cette situation

René Lognon estime que le président de la République a "ignoré" les maires et les élus locaux depuis son élection. "Aujourd'hui il nous demande d'être au cœur du débat alors que c'est lui qui, malheureusement a crée les conditions dans lequel se trouve le pays aujourd'hui". Pour René Lognon, "Emmanuel Macron oublie qu'il a été celui qui a conseillé à François Hollande de baisser les dotations aux collectivités". 

Pour l'intercommunalité Nièvre Somme, René Lognon parle d'une baisse de subventions d’État de "plus de 250 000 euros" en quatre ans. "Il oublie de le dire aujourd'hui et nous demande de faire des efforts et nous n'avons pas les réponses à apporter aux gens par exemple sur la fiscalité", précise l'élu. 

Redonner de l'attractivité aux territoires

René Lognon avance des solutions pour "redonner de l'attractivité" aux territoires ruraux ou aux périphéries des grandes villes où se mobilisent les gilets jaunes. "Il faut des solutions rapides plutôt qu'un grand débat". Le conseiller départemental communiste explique par exemple que l’État doit récupérer certaines prérogatives comme la gestion des Centres d'Incendie et de Secours pour soulager les collectivités. 

René Lognon invité de France Bleu Picardie

René Lognon ne ferme pour autant pas la porte au débat. Il organise ce mercredi une réunion avec les maires des 24 communes de son canton de Flixecourt pour en discuter.