Politique

Noël Mamère prêt à aider au rapprochement entre Benoit Hamon et Yannick Jadot

France Bleu Gironde mardi 31 janvier 2017 à 16:44

Noël Mamère député de Gironde et maire de Bègles jusqu'en juin 2017
Noël Mamère député de Gironde et maire de Bègles jusqu'en juin 2017 © Radio France

Noël Mamère, le député écologiste non inscrit de Gironde et maire de Bègles, était invité ce mardi matin sur France Bleu Gironde. Il estime qu'un rapprochement est possible entre le candidat socialiste Benoit Hamon et Yannick Jadot le candidat EELV pour la présidentielle.

Florence Pérusin : est ce que vous allez aider Benoit Hamon à reconstruire le Parti socialiste ?

Noël Mamère : je n'ai jamais dit que je voulais l'aider à reconstruire le PS, j'ai expliqué que je voulais l'aider à reconstruire la gauche et l'écologie. Je constate que le Parti socialiste d'Epinay celui qui est né en 1971 avec François Mitterrand est mort le soir du 2è tour (de la primaire de la gauche). Donc aujourd'hui il faut reconstruire sur des bases nouvelles qui intègrent l'écologie au coeur du projet.

-Alors est-ce que vous allez soutenir Benoit Hamon pour sa campagne présidentielle ?

-Yannick Jadot qui est mon candidat et Benoit Hamon vont se rencontrer aujourd'hui même pour examiner ensemble ce qui pourrait constituer un programme que nous pourrions défendre pour la présidentielle et les législatives. Il serait basé sur 3 piliers, le revenu universel, la transition écologique et la réforme des institutions. Maintenant il faut discuter avec Benoit Hamon qui est confronté à un Parti socialiste très divisé. Vous avez vu ce qu'il se passe à l'initiative de quelques députés de Gironde qui veulent aller chez Emmanuel Macron et qui exercent leur droit de retrait, c'est assez incroyable mais c'est comme çà !. Benoit Hamon subit actuellement de grosses pressions à l'intèrieur de son parti c'est pour celà qu'il ne faut pas trop perdre de temps pour lui dire de garder sa ligne et s'il garde sa ligne nous pourrons travailler ensemble.

-Est-ce qu'il ne doit pas édulcorer son projet notamment pour essayer d'obtenir un rassemblement beaucoup plus large ?

-Je ne sais pas ce que veut dire édulcorer car jusqu'à maintenant derrière ce mot s'en cache un autre qui a détruit le Parti socialiste et qui est la synthèse. Si Benoit Hamon cherche à attirer vers lui une frange du Parti socialiste, c'est à dire le vieux PS, pour qu'elle ne parte pas je pense que çà n'ira pas et que nous ne pourrons pas travailler avec lui. On ne lui demande pas de rester intangible mais il faut qu'il reste sur sa ligne en tout cas celle qui a créé la dynamique de sa campagne et qui a attiré autant de jeunes électeurs.

-Vous comptez jouer un rôle concret si Yannick Jadot et Benoit Hamon trouvent un accord ?

-Je n'aurai plus de fonctions électives à partir de juin (Noël Mamère ne se représente pas aux élections législatives dans la 3è circonscription de Gironde et il quittera aussi la mairie de Bègles). Mais ce n'est pas parce qu'on ne présente plus un journal télévisé qu'on ne fait pas de journalisme, ce n'est pas parce qu'on n'a plus de fonctions électives qu'on ne se mêle pas de politique. J'ai beaucoup travaillé pendant tant d'années pour que l'écologie et la gauche se rassemblent et que nous soyons capable de faire de l'écologie le moteur d'un projet de société et ce n'est pas au moment où on peut espérer y arriver que je vais partir. Si Benoit Hamon me demande je serai à ses côtés pour l'aider à reconstruire la gauche et l'écologie mais ça sera en tant qu'écologiste et aux côtés des écologistes.

-