Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes

Notre-Dame-des-Landes : les collectivités réclament près de 30 millions d'euros à l'Etat

mardi 13 février 2018 à 15:26 Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Le Syndicat mixte aéroportuaire qui regroupe les collectivités qui étaient favorables au transfert de l'aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes demande à l'Etat le remboursement de près de 30 millions d'euros.

Le syndicat mixte aéroportuaire réclame à l'Etat le remboursement de près de 30 millions d'euros
Le syndicat mixte aéroportuaire réclame à l'Etat le remboursement de près de 30 millions d'euros © Radio France - Martial Cure

Nantes, France

Conséquence de l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, le SMA (le Syndicat mixte aéroportuaire qui réunit les collectivités favorables au transfert de l'aéroport de Nantes) a voté mardi une délibération pour demander le remboursement des sommes versées à l'Etat, elles s'élèvent à 29.171.403,25 euros.

Le SMA se réserve le droit de saisir la justice

Il s'agit d'avances remboursables votées entre 2011 et 2013 qui devaient utilisées pour le financement des dessertes routières du nouvel aéroport. Le SMA indique qu'un courrier va être envoyé au Premier ministre et sans réponse de l'Etat d'ici deux mois, le syndicat mixte saisira le tribunal administratif. Pour Philippe Grosvalet, le président du SMA, "ce remboursement constituera un signe positif [...] vis-à-vis des habitants du Grand ouest".