Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelle Aquitaine et Limousin : un simple retour au passé

-
Par , France Bleu Limousin
Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, France

La nouvelle région devrait s'appeler Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset recevra aujourd'hui la proposition du groupe de travail. Ce choix suscite de nombreuses critiques en Limousin. Pourtant c'est oublier que, dans l'Histoire, le Limousin a toujours fait partie de l'Aquitaine.

Le Limousin a toujours fait partie de l'Aquitaine
Le Limousin a toujours fait partie de l'Aquitaine

Pendant des siècles, les 3 ex-régions (Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente) n'ont fait qu'une. Sous l'Empire Romain déjà, mais aussi et surtout au 12ème siècle, le duché d'Aliénor d'Aquitaine (reine de France puis d'Angleterre) avait quasiment les mêmes frontières et il en reste encore quelques traces en Limousin.

Aliénor d'Aquitaine, amoureuse de Limoges

Il faut dire qu'Aliénor d'Aquitaine aimait beaucoup Limoges. D'ailleurs, c'est la cathédrale Saint Etienne de Limoges qu'elle choisit pour que son fils Richard Coeur de Lion...futur roi d'Angleterre...soit intronisé Duc d'Aquitaine. C'était l'An de Grâce 1169, mais les vieilles pierres de Limoges s'en souviennent encore. Selon les récits, "le faste fut aussi grandiose qu'un couronnement royal (...) les banquets, tournois et danses se sont poursuivis des jours durant". Limoges devenait ainsi l'une des capitales d'Aquitaine, quasiment à l'égale de Poitiers, à l'époque il était beaucoup moins question de Bordeaux...

De ce temps là, on peut encore voir un émail au musée des Beaux-Arts, il représente la mode vestimentaire de la cour d'Aliénor. Les émaux du Limousin, justement, doivent en grande partie leur réputation actuelle à la duchesse d'Aquitaine qui les adorait.

Elle appréciait aussi Bernard de Ventadour, célèbre troubadour occitan, qu'elle a intégré à sa cour. Alors aujourd'hui, les établissements scolaires, les rues, les quartiers ou même les supermarchés qui portent son nom à Limoges ou en Corrèze sont intimement liés à l'Aquitaine d'Aliénor. Richard Coeur de Lion parlait, entre autres, l'occitan limousin de Bernard de Ventadour.

Enfin il y a le château de Châlus, aux confins du Limousin et du Périgord, où Richard Coeur de Lion fut mortellement blessé. Il s'attaquait au vicomte de Limoges, l'un des seigneurs d'Aquitaine, qui refusait d'être sous domination anglaise. Aujourd'hui, les entrailles du roi d'Angleterre sont toujours à Châlus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu