Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelle-Aquitaine : la région teste un numéro vert pour venir en aide aux personnes handicapées

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

La secrétaire d'Etat Sophie Cluzel s'est rendue ce vendredi à Bordeaux pour le lancement d'un numéro vert censé faciliter le quotidien des personnes handicapées et des aidants. Ce numéro sera testé en Nouvelle-Aquitaine à partir du 8 juin.

Sophie Cluzel lance un numéro vert en Nouvelle-Aquitaine, pour aider les personnes handicapées.
Sophie Cluzel lance un numéro vert en Nouvelle-Aquitaine, pour aider les personnes handicapées. © Radio France - Dylan Jaffrelot

Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, s'est rendue à Bordeaux ce vendredi pour présenter un numéro vert. Il a pour but de faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap et de leurs aidants, au sortir de la crise du COVID-19. Dès le 8 juin, la Nouvelle-Aquitaine et six autres régions testeront ce dispositif. Sophie Cluzel a tenu une conférence de presse dans un lieu symbolique : "le Café Joyeux", un restaurant qui emploie des personnes en situation de handicap mental et cognitif.

Centraliser les demandes pour mieux y répondre 

Cette plateforme téléphonique a un rôle de médiateur entre la personne handicapée et les structures comme la CAF, la MDPH (maison départementale des handicapés) ou encore les ESAT (établissements et services d'aide par le travail). Les "écoutants" (les personnes qui répondront au téléphone) guideront et aideront les familles pour les démarches administratives, les dirigeront vers les structures médico-sociales. Les familles n'auront plus à s'occuper de la coordination entre chaque service.

Après deux mois et demi de confinement, les familles sont épuisées. Ce numéro est fait pour les soutenir et pour faire souffler les aidants - Sophie Cluzel

Concrètement : si un jeune homme est rentré dans sa famille pendant le confinement, qu'il veut retourner dans son établissement mais que celui-ci est toujours fermé, cette plateforme va se charger de trouver un autre établissement, à proximité de l'ancien, capable de l'accueillir. Le numéro national est le : 800 360 360, il sera ouvert cinq jours sur sept. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu