Politique

Nouvelle carte de la pauvreté : Colomiers, Blagnac, Muret et Saint-Gaudens entrent dans le dispositif

France Bleu Toulouse mardi 17 juin 2014 à 18:37 Mis à jour le mardi 17 juin 2014 à 20:11

Nouvelle carte de la pauvreté : Colomiers, Blagnac, Muret et Saint-Gaudens entrent dans le dispositif

CARTE INTERACTIVE. Certains quartiers de l'agglomération toulousaine figurent toujours sur la nouvelle carte de la pauvreté, mais d'autre font leur apparition comme à Blagnac, à Colomiers ou à Muret. Dans les zones rurales aussi, c'est le cas de Saint-Gaudens qui pourront bénéficier d'aides spécifiques de l'État.

Cette carte représente en rouge les quartiers prioritaires retenus par le ministère de la Ville. Zoomez et dézoomez, déplacez-vous dans la carte pour voir le détail. Source : ministère de la Ville 

Cela fait de nombreuses années maintenant que les zones urbaines les plus fragiles bénéficient en France d'aides de l'État. Au fur et à mesure, 2.500 quartiers en France ont été concernés dans quelques 900 communes. Nouveauté de cette liste, et ce pour éviter des choix partisans, une remise à plat a été décidée sur la base d'un critère unique : le revenu des habitants . Dans les zones retenues sur la nouvelle carte publiée ce mardi, plus de la moitié de la population vit avec moins de 11.250 euros par an, soit 60 % du revenu médian national.

Ce sont donc 1.300 quartiers situés dans 700 communes qui ont été retenus. Trois-cents communes sortent du dispositif – dont Cugnaux et son quartier du Vivier, ce qui représente 500.000 euros de moins selon le maire Alain Chaléon. Une centaine fait son apparition. Parmi elles, on trouve Colomiers et Blagnac dans l'agglomération toulousaine, mais aussi Saint-Gaudens et Muret. La nouveauté, c'est l'arrivée de communes rurales.

"C'est la réalité de la pauvreté en France, loin d'être cantonnée aux territoires périphériques des grandes villes, qui apparaît ainsi au grand jour." — Najat Valaud-Belkacem, ministre de la Ville

Dans la région Midi-Pyrénées, la plupart des zones plus rurales concernées par cette nouvelle carte de la pauvreté ont un nombre d'habitants relativement conséquent comme Montauban, Castres ou Auch.

Nouvelle politique de la ville : En Haute-Garonne, il y a une commune perdante Cugnaux, et 4 nouvelles villes éligibles