Politique

Quimper : la nouvelle grande agglomération se nommera Quimper Bretagne Occidentale

Par Aurore Jarnoux, France Bleu Breizh Izel mercredi 5 octobre 2016 à 18:19

Les élus des deux communautés de communes réunis pour la baptême de la nouvelle agglomération.
Les élus des deux communautés de communes réunis pour la baptême de la nouvelle agglomération. © Radio France - Aurore Jarnoux

La fusion de l'agglomération de Quimper et de la communauté de communes du Pays Glazik est prévue pour le 1er janvier 2017. Ce mercredi, les élus ont présenté le nom de cette nouvelle grande agglomération : Quimper Bretagne Occidentale. Il sera également décliné en breton : Quimper Breizh Izel.

Quimper Bretagne Occidentale ou sa version bretonne Quimper Breizh Izel ! Voilà le nom de la future grande agglomération née de la fusion de Quimper Communauté et de la communauté de communes du Pays Glazit. Les élus des deux institutions l'ont dévoilé ce mercredi.

Sous ce nom, il y aura également une "signature", un slogan : "le cœur de la Cornouaille" ou "Kalon Bro Gerne".

Un nom à l'image du territoire selon les élus

Les élus ont expliqué leur choix. Selon eux, ce nom évoque l'histoire du territoire, tourné vers l'océan et ouvert sur le reste de la région. Insérer le nom de la ville de Quimper était incontournable, la ville étant le moteur de cette nouvelle agglomération.

Le nom Quimper Breizh Izel pébiscité par les habitants

Du côté des habitants, Quimper Bretagne Occidentale ne fait pas l'unanimité. C'est la version bretonne qui remporte quasiment tous les suffrages. "Breizh Izel, c'est Quimper, c'est la Bretagne, ça me parle davantage", glisse une Quimpéroise.

Je trouve que Quimper Bretagne Occidentale c'est trop long. Breizh Izel, c'est bien mieux. On est bretons, restons-le jusqu'à la langue." - Nadine, Quimpéroise

Le maire de Quimper, Ludovic Jolivet, lui aussi l'admet, il est plus convaincu par Quimper Breizh Izel mais il fallait un nom en Français. Autre argument : le nom de la nouvelle agglomération est amené à devenir une marque.

Pour que Nordistes ou Toulousains comprennent le nom, il fallait bien localiser la zone géographique dans le nom.

Désormais, le nom de la nouvelle agglomération doit être soumis au préfet, aux deux conseils communautaires et aux conseils municipaux. Quimper Bretagne Occidentale regroupera 14 communes et près de 100 000 habitants.

Partager sur :