Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelle victoire de Christophe Ferrari : il fait voter la rénovation du siège de la métropole de Grenoble

-
Par , France Bleu Isère

Le président de la métropole de Grenoble a obtenu vendredi de son conseil l'autorisation de lancer la rénovation du Forum, un bâtiment sur lequel il y a alerte de la commission de sécurité depuis plusieurs années.

Christophe Ferrari, lors de son passage dans les studios de France Bleu Isère.
Christophe Ferrari, lors de son passage dans les studios de France Bleu Isère. © Radio France

Le conseil métropolitain a donc adopté un projet à 80 millions d'euros qui devrait être mis en service en 2025.  La gauche a voté pour par 54 voix. La droite a voté contre (13 voix) et finalement ce sont les écologistes et insoumis (37  voix) qui se sont inclinés et ont permis au projet de passer en s'abstenant. De même que le groupe proche de LREM (11 voix) Christophe Ferrari triomphe. 

Vendredi soir, après deux heures de suspension de séance, les écologistes ont rendu les armes. On entend leur désespoir dans la voix de Francis  Dietrich, le maire écologiste de Champ sur Drac, incapable d'expliquer clairement son vote.

Les écologistes rendent les armes

Christophe Ferrari avait sorti le code des marchés publics, selon, lequel on ne peut pas changer les termes d'un marché en cours de procédure, au risque de repartir trois ans en arrière.  Et les écologistes qui demandaient seulement deux mois de délai n'ont pas voulu prendre le risque de laisser le personnel dans des locaux en partie insalubres. 

Politiquement Christophe Ferrari aurait pu être mis en minorité par 61 voix contre 54, si tous ceux qui ne voulaient pas du projet de l'extrême droite à l'extrême gauche s'étaient ligués contre lui.  Les communistes qui étaient les alliés d'Éric Piolle, en début de mandat, se sont, cette fois, ralliés à Ferrari pour faire passer le projet Le conseil métropolitain représente les habitants de 49 communes autour de Grenoble. 420.000 habitants soit le tiers de la population du département.

Code des marchés publics

150 citoyens tirés au sort

Le conseil métropolitain a, également, lancé le processus visant à instaurer une Convention Citoyenne Métropolitaine pour le Climat : 150 citoyens tirés au sort, selon un processus qui sera élaboré dans les prochaines semaines. Indépendamment de la convention créée l'an dernier par le gouvernement. Le projet a été adopté à la majorité par tous les groupes de gauche. La droite et le centre  ont voté contre. LREM s'est abstenu. Les modalités de le convention citoyenne métropolitaine seront présentées lundi en conférence de presse.

La convention citoyenne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess