Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Occitanie populaire", une 3e liste de gauche pour les régionales de juin 2021

-
Par , France Bleu Gard Lozère

"Occitanie populaire", c'est le nom de la liste menée par Myriam Martin en Occitanie (membre de LFI et d'Ensemble!) pour les régionales de juin 2021. Dans le Gard, la liste des 22 candidats est menée par Charles Ménard, psychiatre, conseiller municipal d'opposition à Beaucaire.

Les candidats gardois de la liste "Occitanie populaire" menée par Charles Ménard, au centre, avec à sa gauche Myriam Martin, tête de liste pour la région
Les candidats gardois de la liste "Occitanie populaire" menée par Charles Ménard, au centre, avec à sa gauche Myriam Martin, tête de liste pour la région © Radio France - Philippe Thomain

"Occitanie populaire", c'est le nom de cette liste de gauche qui rassemble La France Insoumise, le Nouveau Parti Anticapitaliste, Ensemble!, la Gauche Démocratique et Solidaire et le Parti de Gauche pour les régionales de juin 2021. Dans le Gard, une bonne moitié des 22 candidats sont membres de LFI, les autres viennent des autres partis ou sont simplement des citoyens engagés. Des citoyens de tous âges et de tous milieux professionnels. 

Cette liste "Occitanie populaire" se veut "une alternative démocratique, sociale et écologique" à l'équipe sortante comme le dit Charles Ménard, tête de liste dans le Gard. L'homme se dit "vent debout contre le Rassemblement National" ; il est conseiller municipal d'opposition à Beaucaire, ville gérée par une majorité Rassemblement National. Et d'ailleurs, entre les deux tours, Myriam Martin, tête de liste régionale, explique qu'elle ne fera "pas le jeu du pire. Il y a trois listes à gauche ou qui se disent de gauche", dit-elle, "c'est donc qu'il y a des divergences, mais en cas de fusion, on doit respecter les électeurs. Si il y a fusion, on restera libres."

"Occitanie populaire" se veut démocratique avec plus de transparence et de consultations des électeurs au cours du mandat "on sera un relais des luttes et des combats menés à l'extérieur" explique Myriam Martin. Cette liste se veut également sociale avec "la gratuité des transports pour les jeunes, les chômeurs et les précaires". Et elle se veut aussi écologiste mais, dit-elle "nous sommes des écologistes conséquents, ce qui veut dire étendre encore plus le bio dans les cantines scolaires et arrêter toute subvention à l'agriculture intensive, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui."

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess