Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Sauve : Olivier Gaillard conduira la liste "Sauve Plurielle"

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le bruit courait ces derniers jours, le député LaRem de la 5e circonscription du Gard, Olivier Gaillard, se présente aux élections municipales à Sauve en mars prochain. Il le confirme dans un communiqué. Une commune où il a fait ses premières armes politiques.

Olivier Gaillard, candidat à la mairie de Sauve (Gard)
Olivier Gaillard, candidat à la mairie de Sauve (Gard) © Radio France - Ludovic Labastrou

Olivier Gaillard annonce ce jeudi dans un communiqué qu'il conduira bien une liste aux prochaines municipales à Sauve. Une liste "Sauve Plurielle" constituée de la majorité des conseillers sortants. Le député LaRem de la 5e circonscription du Gard qui dit "prendre ses responsabilités"  précise - en substance - que "face  aux divisions de l'actuelle équipe municipale, il faut pouvoir repartir à l’unisson".

"Pas de prise de distance avec la majorité présidentielle".

En cas de victoire, Olivier Gaillard, sans le spécifier explicitement dans son communiqué, laisse entendre que c'est sa suppléante Catherine  Daufès-Roux, (originaire de la Grand Combe et principale  adjointe du lycée Jacques Prévert de Saint-Christol-lès-Alès) qui le remplacera à l'Assemblée nationale. Selon Olivier Gaillard, cet engagement n'a aucun lien avec une prise de distance avec la majorité présidentielle. Il précise " mes  votes n’ont pas fait défaut à l’actuelle majorité. Ma liberté de ton ne m'a pas empêchée de voter contre le CETA".  

"J'agis pour mon pays mais je sais et n’oublie pas ce que je dois à mon village".

Avec cette candidature à Sauve, Olivier Gaillard entend aider le village à "retrouver une certaine quiétude, une ambiance propice au travail au sein de la  commune". Il nie comme le prétend la rumeur vouloir viser "la présidence de la communauté de communes" pas plus qu'avoir l'ambition de se présenter "aux futures sénatoriales".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess