Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Nîmes : Olivier Jalaguier, numéro 3 de la liste d'Yvan Lachaud, obligé de se retirer

-
Par , , France Bleu Gard Lozère

Olivier Jalaguier, le numéro 3 de la liste "Nimes en mieux" conduite par Yvan Lachaud, est obligé de jeter l'éponge. Il est inéligible pour des raisons administratives.

Olivier Jalaguier ( au centre) doit se retirer de liste d'Yvan Lachaud
Olivier Jalaguier ( au centre) doit se retirer de liste d'Yvan Lachaud © Radio France - Tony Selliez

Une petite bombe dans la campagne des municipales à Nîmes ! Olivier Jalaguier, le numéro 3 de la liste "Nîmes en mieux" conduite par Yvan Lachaud, est obligé de se retirer. 

Inéligible pour des raisons administratives selon la préfecture 

Selon Olivier Jalaguier lui-même, c'est un possible conflit d'intérêt qui le rendrait inéligible. En l'occurrence un contrat de sa société de communication Terra Luna avec la ville de Nîmes. Une situation que conteste formellement le désormais ex-numéro 3 de la liste "Nîmes en mieux". 

"Il n'y a pas de conflit d’intérêt. Je conteste sur le fond et sur la forme, je vous assure que vous pouvez compter sur moi ,ça va aller très loin." (Olivier Jalaguier)

Après avoir consulté son avocat Olivier Jalaguier assure que ce contrat ne constitue pas un motif d’inéligibilité. Il ajoute également qu'il trouve absurde qu'on lui reproche cette proximité avec l'actuelle municipalité alors qu'il se trouve sur la liste d'un rival de Jean-Paul Fournier. Difficile pour Olivier Jalaguier de se voir reprocher un conflit d'intérêt précisément avec un adversaire.

Des considérations dans lesquelles ne doit pas entrer le législateur. En l'occurrence la préfecture du Gard. Ses services ont alerté Yvan Lachaud en tant que tête de liste sur le "cas Jalaguier", qui peut encore saisir le tribunal administratif, lequel tranchera en dernier lieu. Yvan Lachaud annoncera de son coté le nom du successeur d'Olivier Jalaguier ce jeudi 20 février à midi lors d'une conférence de presse..

Huit candidats sont déclarés à Nîmes 

  • Jean-Paul Fournier (maire sortant), "Choisissons Nîmes" (LR/Divers droite)
  • Daniel Richard, "Nîmes, une ville nommée Désir" (EELV-PS-LFI)
  • Yoann Gillet, "Le courage d’agir" (RN)
  • Yvan Lachaud, "Nîmes en mieux" (MODEM-UDI-LREM)
  • Vincent Bouget, Jo Menut, "Nîmes citoyenne à gauche"  (PCF/Divers gauche)
  • David Tebib, "Nîmes ensemble"
  • Jacques Armando, Debout la France
  • Stéphane Gilli, "Nîmes animaliste"
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu