Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Oloron : le grand débat national à coup de "post it"

mardi 12 février 2019 à 18:31 Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn

A Oloron, la mairie a choisi de décentraliser le grand débat national, dans les cafés, les restaurants, au stade les jours de match, à la piscine. Chacun vient (ou pas) avec son idée et y va (ou pas) de son post it.

Le tableau se remplit de "Post it" à l'entrée du restaurant
Le tableau se remplit de "Post it" à l'entrée du restaurant © Radio France - Daniel Corsand

Oloron-Sainte-Marie, France

À Oloron Sainte Marie, on a décidé de faire autrement pour participer au grand débat national. Le Maire, Hervé Lucbéreilh, ne voulait pas de grande messe. Il a demandé à un cabinet d'organiser des micros rencontres avec les habitants de la ville. Pas de grandes salles. Pas d'estrade. Pas de rangées de chaises. Les animateurs se rendent dans les lieux de vie de la ville avec des "post it" et des stylos et proposent aux oloronais de noter leurs idées. Il doivent répondre à une question : qu'est ce que vous souhaiteriez pour améliorer votre vie?

"Si tu ne viens pas au grand débat, le grand débat viendra à toi"

Ce cycle de rencontres a commencé ce mardi matin au bar "le bristol" et s'est poursuivi devant le restaurant "le loft" entre midi et deux.  

Valérie Rodriguez est la fondatrice du cabinet RESHURA, chargé d'organisé ce grand débat national "à l'oloronaise". Ces micro consultations vont se développer un peu partout dans la ville ces prochaines semaines jusqu'au 12 mars : les bars, les restaurants, la piscine, l'hopital, les EPHAD, les lycées, le stade saint Pé, les marchés. Toutes les idées (sur "post it" ou pas) seront compilées et envoyées à l'organisme chargé de restituer ce grand débat national.

Pendant les 4 semaines nous animons entre 5 et 10 points par semaine — L'organisatrice

"C'est bien l'inverse d'une grande messe" — Valérie Rodriguez

Le programme du grand débat à Oloron - Aucun(e)
Le programme du grand débat à Oloron - RESHURA