Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Opéra-Théâtre : les explications de Maurice Vincent

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Sur l'affaire de l'Opéra Théâtre, l'ancien maire socialiste de Saint-Étienne s'était contenté jusqu'ici d'un communiqué de presse parlant de "chasse aux sorcières". Attaqué sur sa "mauvaise gestion" par la nouvelle municipalité, Maurice Vincent a tenu à répondre par voie de presse ce lundi.

PP Maurice Vincent
PP Maurice Vincent © Radio France - Léo Tescher

Dans l'affaire de l'Opéra, Maurice Vincent contre-attaque. La semaine dernière, son successeur Gaël Perdriau (UMP) dénonçait sa "mauvaise gestion de l'établissement". Il aurait découvert "un trou d'un million d'euros dans les caisses, et** des problèmes de sécurité et de programmation". Dans la foulée, il suspendait de leur fonction neuf cadres de l'opéra et des services de la ville.**

Une décision "injustifiée, inhumaine, et violente", selon Maurice Vincent.

Maurice Vincent / Opéra BOB

"Injustifiée" parce-que selon Maurice Vincent, la situation de l'Opéra-Théâtre n'est pas celle dénoncée par Gaël Perdriau. Les problèmes de sécurité étaient "en cours d'évaluation et allaient être résolus". Et il ne manquerait pas un million d'euros, mais 600.000€ , rectifie l'ancien maire (baisse de 200.000€ des subventions du Conseil Général*** + budget dépassé de 400.000€). "C'est regrettable", admet Maurice Vincent, mais cela allait être corrigé sur l'exercice 2014/2015** en cas de réélection.

Maurice Vincent / Opéra ENRO

Maurice Vincent dénonce donc "la baisse de subvention du Conseil Général, mais il ne faut pas non plus oublier les coupes totales des subventions de la DRAC et de la Région" . Elles représenteraient, en plus des 600.000€ "reconnus" par Maurice Vincent, une perte de 300.000€.

***** Joint par téléphone, le président du Conseil Général, Bernard Bonne, n'a pas souhaité réagir.

  • Opéra
Choix de la station

À venir dansDanssecondess