Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Orientations budgétaires de la Côte-d'Or : François Sauvadet ne souhaite pas augmenter les impôts

lundi 27 novembre 2017 à 16:56 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Après Dijon, le département de la Côte-d'Or annonce qu'il n'augmentera pas les impôts en 2018. Malgré une baisse des dotations de l’État, la collectivité ne souhaite pas augmenter le taux de taxe foncière. Les économies vont se poursuivre sur les dépenses de fonctionnement.

Session du Conseil départemental de la Côte-d'Or
Session du Conseil départemental de la Côte-d'Or © Radio France - Stéphane Parry

Dijon, France

Encore une bonne nouvelle pour les contribuables... après Dijon, le département de Côte-d'Or ne souhaite pas augmenter les impôts en 2018. C'est l'une des annonces faites ce lundi par François Sauvadet, le président du département de la Côte-d'Or lors du débat d'orientations budgétaires. Maîtrise des dépenses de fonctionnement, maintien de l'investissement et poursuite du déploiement de la fibre optique en Côte-d'Or, tels sont les objectifs affichés par le département de la Côte-d'Or. Dans le même temps, les dotations versées par l’État au département de la Côte-d'Or vont baisser de 28 millions d'euros en 2018.

Lors de la session, Colette Popard, chef de file de l'opposition a demandé au président des aides supplémentaires pour les EHPAD (établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes). "Il y a de plus en plus de personnes âgées dépendantes en Côte-d'Or. Les personnels ne sont pas assez nombreux pour s'occuper des pensionnaires. Ces derniers sont en souffrance. Tout comme les personnels," affirme Colette Popard.

Colette Popard, conseillère départemental d'opposition "il faut plus de moyens pour les EHPAD en Côte-d'Or"

Réponse de François Sauvadet : le président du Conseil départemental de Côte-d'Or rappelle que la priorité, quand cela est possible, c'est le maintien des personnes à domicile. "En milieu rural, l'accès à l'aide social est ouvert à tous. Bien sûr, nous allons continuer à moderniser les établissements avec les moyens dont nous disposons. Nous devons aussi porter noter attention sur le personnel," déclare le président du Conseil départemental de Côte-d'Or.

François Sauvadet :"En Côte-d'Or, la priorité reste le maintien à domicile des personnes âgées"

Enfin, en ce qui concerne l'avenir du centre hospitalier de Haute Côte-d'Or, François Sauvadet demande à l'Agence régionale de santé (ARS) de revenir sur sa décision de fermer des services, sinon, le président du département de Côte-d'Or menace de sortir du "groupement hospitalier 21-52."