Politique

Orléans Métropole: le conseil des ministres donne son accord

Par Eric Normand, France Bleu Orléans mercredi 3 août 2016 à 19:57

Orléans devrait bientôt intégrer le club très fermé des villes métropole.
Orléans devrait bientôt intégrer le club très fermé des villes métropole. © Maxppp - Alexandre Marchi

Bonne nouvelle pour quatre villes de France: Dijon, Orléans, Saint-Étienne et Toulon. Elles vont pouvoir accéder au statut de métropole, après l'adoption ce mercredi en conseil des ministres d'une disposition assouplissant les conditions d'accès à ce statut. Orléans deviendra métropole en 2017.

Le conseil des ministres a adopté ce mercredi matin le projet de loi qui permettra à Orléans de rejoindre les 15 villes qui comptent en France ! Le projet de loi sur le statut de Paris et l'aménagement métropolitain était le dernier point à l'ordre du jour juste avant que les ministres ne partent en vacances.

Le statut de métropole est un atout en termes de visibilité et d'attractivité économique.

L'article 46 du texte assouplit les règles pour obtenir ce statut de métropole jusqu'ici seules les intercommunalités incluant une capitale régionale et comptant plus de 400 000 habitants pouvaient prétendre à ce statut. Deux de ces villes, Orléans et Dijon, sont éligibles au titre de leur statut de capitale régionale et deux du fait de leur nombre d'habitants, Saint-Etienne et Toulon.

"Les deux régions Bourgogne France-Comté et Centre-Val de Loire étaient dépourvues de Métropole et ça créait une situation un peu bancale - Olivier Carré, député-maire (LR) d'Orléans.

Pour Orléans, ce sera l’aboutissement d’un incessant travail de lobbying que gauche et droite ont mené ensemble, notamment les parlementaires Serge Grouard, Jean-Pierre Sueur et le maire d’Orléans Olivier Carré ainsi que le président de l’agglomération Charles-Eric Lemaignen.Ils ont été reçus plusieurs fois par le 1er ministre Manuel Valls.

On rentre dans un club très fermé, ce qui est très important pour les décideurs, les chefs d'entreprise. C'est important pour l'emploi. Cela va nous permettre de discuter avec la région et le département pour parfaire un certain nombre de nos politiques - Olivier Carré, maire d'Orléans

Avant de passer en métropole, Orléans devra passer début 2017 de Communauté d’agglomération en communauté urbaine qui sera composées des 22 communes de l’agglomération. Cela lui permettra de se doter de nouvelles compétences comme l’urbanisme, les zones d’activités économiques ou encore le sport et les grands équipements.

La réaction du maire d'Orléans Olivier Carré

Il reste une étape qui est maintenant le vote de ce projet de loi par le parlement. Il devrait avoir lieu à l'automne mais cela ne devrait pas poser de problèmes tant il semble faire consensus. Sauf du côté de Tours qui se serait bien vu obtenir ce statut de métropole en lieu et place d'Orléans ...