Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Orléans : qui prendra ce soir la présidence de la Métropole ?

-
Par , France Bleu Orléans

Qui pour présider la Métropole d'Orléans ? Les 89 élus des 22 communes se retrouvent cet après-midi au Palais des Sports pour élire le nouveau président et ses vice-présidents. Un nom circule avec insistance : celui de Matthieu Schlesinger, le maire d'Olivet.

Le siège de la métropole d'Orléans
Le siège de la métropole d'Orléans - @DR

Les 89 élus métropolitains, issus des élections municipales, doivent désigner aujourd'hui le nouveau président de la Métropole d'Orléans ainsi que les vice-présidents. Ce premier conseil d'installation se tiendra au Palais des Sports d'Orléans et non pas en mairie d'Orléans pour respecter les distanciations sociales. C'est un enjeu de taille pour une collectivité qui gère les transports, les déchets, l'attractivité économique ou encore le développement touristique. 

Qui pour succéder à Olivier Carré ? 

Depuis quelques semaines, un nom circule avec insistance pour prendre la présidence d'Orléans Métropole et succéder ainsi à Olivier Carré, le maire sortant d'Orléans battu le 28 juin dernier. Il s'agit de Matthieu Schlesinger, le maire d'Olivet, réélu dès le 1er tour en mars dernier. Un consensus semble se dessiner autour de cet élu de droite, dans un conseil métropolitain majoritairement à droite. Ce serait alors la première fois que la présidence de la Métropole, anciennement  l'Agglo, ne revient pas à un élu d'Orléans. Ce choix pourrait être signe fort envoyé aux autres communes qui représentent tout de même 60% de la population de la métropole. Mais, y aura t-il vraiment unité derrière Matthieu Schlesinger ?  

Le maire d'Olivet, Matthieu Schlesinger
Le maire d'Olivet, Matthieu Schlesinger © Radio France - Stéphane Barbereau

Une candidature Michel Martin ? 

En fin de semaine dernière, lors d'une réunion de préparation, le nouveau maire d'Orléans, Serge Grouard, a proposé son adjoint aux finances, Michel Martin, pour prendre la présidence de la Métropole. Cette idée a été rejetée en bloc par les autres maires de droite comme de gauche. Pour eux, Michel Martin est trop proche de Serge Grouard et surtout, il est visé par une enquête préliminaire pour suspicions de favoritisme dans l'attribution de marché publics. Il a d'ailleurs été entendu début juillet dans le cadre d'une garde à vue. 

Michel Martin est l'adjoint aux finances de la ville d'Orléans depuis 2001
Michel Martin est l'adjoint aux finances de la ville d'Orléans depuis 2001 © Radio France - Anne Oger

Finalement, après une nouvelle réunion hier avec une partie des maires de la Métropole, Serge Grouard aurait renoncé à pousser la candidature de Michel Martin. Il faut dire que même si Orléans est la ville qui compte le plus d'élus au conseil de la Métropole (33 dont 24 pour la majorité municipale), elle n'a pas la majorité pour autant. Du coup, la voie serait libre ce soir pour Matthieu Schlesinger. Mais il y aurait d'autres discussions en coulisse pour se partager les vices-présidences. La soirée risque donc d'être longue au Palais des Sports !!

Choix de la station

À venir dansDanssecondess