Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Ouvriers, artisans, agriculteurs... Qui vote Front national en Bourgogne-Franche-Comté ?

jeudi 24 novembre 2016 à 9:58 Par Jules Brelaz, France Bleu Belfort-Montbéliard

À cinq mois de l'élection présidentielle, Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion et Stratégies d'entreprise de l'Ifop, dévoile jeudi soir à Audincourt une enquête sur le vote Front national dans le monde du travail.

Lors des élections régionales en 2015, le Front national est arrivé en tête dans la région Bourgogne-Franche-Comté.
Lors des élections régionales en 2015, le Front national est arrivé en tête dans la région Bourgogne-Franche-Comté. © Maxppp - Maxppp

Audincourt, France

C'est l'une des questions les plus récurrentes qui agitent le débat de l'entre-deux tours de la primaire de droite. Entre François Fillon et Alain Juppé, qui serait le meilleur adversaire face à Marine Le Pen ? Cette question s'appuie sur un postulat : le Front national sera au deuxième tour de l'élection présidentielle de 2017.

Pour nombre d'observateurs politiques, cette présence sonne en effet comme une évidence après les scores réalisés par le FN aux dernières élections présidentielle, européennes, municipales et cantonales. Pour tenter de comprendre ce phénomène, Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion et Stratégies d'entreprise de l'Institut de sondages Ifop a réalisé une radiographie du vote frontiste qui sera dévoilée jeudi soir à 20H à l'espace Gandhi à Audincourt.

"L'enquête qu'on va présenter vise à cerner l'audience du FN dans le monde du travail. Une audience en progression sensible qui touche toutes les catégories de salariés, privés comme publics, mais qui est encore plus marquée dans le monde ouvrier et dans les catégories populaires."

Scores FN spectaculaires à Sochaux, Valentigney et Audincourt

En 2015, lors du premier tour des élections régionales, le Front national est même arrivé en tête avec 27,7 % des suffrages, soit six millions de Français. Un record historique. "Si on prend l'élection régionale de l'année dernière, le vote FN a atteint 50% dans l'électorat ouvrier dans toute une série de régions industrielles ou en voie de désindustrialisation, notamment la vallée de la Fensch en Moselle, et plus proche de chez vous, on a aussi des scores tout à fait spectaculaires et massifs pour le FN dans le bassin de Sochaux, Valentigney et Audincourt", explique Jérôme Fourquet.

"Il y a des milieux qui votent beaucoup plus FN que d'autres : les catégories populaires, les ouvriers, les employés, les chômeurs, les indépendants, les artisans et puis des catégories qui sont un peu plus réfractaires, les cadres, les retraités, les professions intermédiaires, type techniciens. Mais même parmi ces professions-là, on est aujourd'hui sur un niveau de vote FN de 15 à 20%, ce qui veut dire qu'il n'y a plus aucune catégorie qui est à l'abri ou à l'écart de ce phénomène et que le FN fait ses meilleurs résultats dans l'électorat populaire."

Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion et Stratégies d'entreprise à l'Ifop, invité de France Bleu Belfort-Montbéliard.