Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Réforme constitutionnelle: Jacqueline Gourault en Corse le 27 février, d'autres ministres annoncés

jeudi 15 février 2018 à 6:00 Par Marion Galland, France Bleu RCFM et France Bleu

Après la réunion de mardi à Paris, le cycle hebdomadaire des réunions entre les élus corses et le gouvernement va se poursuivre durant les quatre prochaines semaines. Avec de probables déplacements de ministres dans l’île.

Jacqueline Gourault se rendra en Corse le 27 février pour rencontrer les élus insulaires
Jacqueline Gourault se rendra en Corse le 27 février pour rencontrer les élus insulaires © Maxppp - Maxppp

Corse, France

Le dépôt du projet de réforme constitutionnelle prévu à l’origine le 15 février a été repoussé d’un mois, notamment pour que les discussions entre Paris et la Corse puissent se poursuivre. Les élus insulaires et le gouvernement ont donc jusqu’à la mi-mars pour trouver un terrain d’entente sur l’évolution institutionnelle de l’île. 

Si les discussions avaient mal débuté à l’automne et que la visite dans l’île d’Emmanuel Macron avait laissé amers les élus nationalistes, certains signes pourraient indiquer une décrispation dans les échanges. 

Jacqueline Gourault en Corse le 27 février

Ainsi, mardi dernier plusieurs élus se sont dits « surpris » de l’amabilité des discussions et de la "bonne ambiance" lors du rendez-vous avec Jacqueline Gourault. 

Mardi prochain, une nouvelle réunion est prévue à Paris, toujours avec la « madame Corse » du gouvernement, au cours de laquelle les sujets du foncier et de la fiscalité seront abordés. 

C’est ensuite Jacqueline Gourault qui devrait faire le voyage dans l’île, probablement à Ajaccio, le 27 février. 

Même s'il n'est pas encore fixé, on a également appris que l'ultime rendez-vous de ce cycle, se ferait à Matignon, avec le premier Ministre Edouard Philippe.

Plusieurs déplacements ministériels? 

Et d'ici là plusieurs ministres sont attendus en Corse. Le calendrier officiel n'est pas encore connu mais plusieurs noms circulent. Ainsi, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et Frédérique Vidal ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, pourraient faire le déplacement dans l’île, tout comme Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé.

Bruno Lemaire, le ministre de l’Économie et des Finances, est également annoncé, en lieu et place de Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, actuellement sous le feu des projecteurs pour deux plaintes déposées contre lui pour viol et abus de faiblesse. 

Des réunions, des déplacements ministériels, rien ne permet de dire que tout cela fera pencher la balance du côté des élus insulaires, mais Paris semble vouloir jouer la carte de l’ouverture… Au moins pour les discussions.