Politique

JO de Paris 2024 : les Français "ne sont pas les meilleurs pour le lobbying", estime Jean-Claude Killy

Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu jeudi 17 septembre 2015 à 10:03

Jean Claude Killy
Jean Claude Killy - Maxppp

Dans une interview exclusive à France Bleu Pays de Savoie, Jean-Claude Killy lance ce jeudi un avertissement après l'officialisation de la candidature de Paris à l'organisation des Jeux Olympiques en 2024. Le triple champion olympique était membre du CIO jusqu'en 2014.

Sa parole est rare. Alors on l'écoute. Membre du Comité Olympique International jusqu'à l'an dernier, Jean-Claude Killy estime que la concurrence sera "très forte" entre les cinq villes candidates (Paris, Los Angeles, Rome, Budapest, Hambourg), mais que Paris a des atouts. Lesquels ?  "La capacité démontrée à organiser de grands évènements sportifs, une capacité d'accueil, de logements, de logistique de transport, et puis la France fait encore  aujourd'hui un peu rêver !"

Jean-Claude Killy : "Les français ne sont pas les meilleurs dans le domaine du lobbying"

Le triple champion olympique de ski alpin en 1968, qui connaît parfaitement les coulisses du processus de décision, lance toutefois un avertissement : "_Si Paris veut les Jeux, il faut travailler comme des fous furieux ! Quand j'ai défendu la candidature d'Albertville 1992, je suis allé dans 36 pays. Il faut séduire les fédérations internationales et les fédérations olympiques". Cette mission de lobbying, ratée lors de la candidature d'Annecy 2018, est loin d'être une spécialité française. C'est pourtant le nerf de la guerre estime Jean-Claude Killy : "les membres du CIO ne se basent pas seulement sur la qualité du dossier, mais aussi sur la qualité des relations qu'ils développent avec les candidats. Cette capacité à développer des liens avec les décideurs, c'est à dire les gens qui mettent le bulletin dans l'urne. Il faut absolument les convaincre et les séduire, et je ne suis pas certain que les français soient les meilleurs dans le domaine du lobbying"_. 

ECOUTEZ l'ex membre du CIO Jean Claude Killy

Jean-Luc Rigaut : "Paris 2024 bien mieux parti qu' Annecy 2018"

Invité de France Bleu Pays de Savoie ce mercredi matin, le maire d'Annecy Jean-Luc Rigaut estime de son côté que "Paris 2024 est bien mieux parti qu'Annecy 2018", dont la candidature s'était soldée par un échec retentissant en 2012. "Le comité d'organisation parisien est très actif, et le gouvernement est en plein accord, du ministère des sports à l’Élysée", estime l'ancien champion du monde de canoë. Selon lui, "la qualité du lobbying est la question effectivement qu'il reste à évaluer. J'ai appris lors de la candidature d'Annecy qu'il y avait vraiment une carence dans l'image que la France avait au niveau international, notamment dans l'hémisphère sud"

ECOUTEZ le maire d'Annecy Jean Luc Rigaut

La ville hôte des JO 2024 sera désignée en septembre 2017 à Lima au Pérou.