Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

Élections européennes : il manque du monde pour tenir les bureaux de vote au Mans

-
Par , France Bleu Maine

À quelques jours du scrutin, la ville du Mans cherche encore 40 personnes pour tenir les bureaux de vote. Le vivier de bénévoles se tarit d'autant plus que cette élection suscite peu d'engouement et de participation.

Le Mans manque d'assesseurs pour les élections européennes
Le Mans manque d'assesseurs pour les élections européennes © Radio France - Cécile Quéguiner

Le Mans, France

Des présidents de bureaux de vote, des secrétaires et des assesseurs : à quelques jours du scrutin pour les élections européennes, il manque encore une quarantaine de bénévoles à la ville du Mans pour tenir les bureaux de vote. La mairie espère pouvoir en mobiliser d'ici la fin de la semaine, autrement il faudra faire travailler des agents de la ville, de façon rémunérée.

Elus, militants et associatifs sur le pont

"Si on veut que le scrutin se déroule confortablement, de façon fluide, il nous faut des bonnes volontés", lance Lydia Hamonou-Boiroux, l'adjointe chargée de l'administration citoyenne. Les élus sont particulièrement mobilisés dans les 97 bureaux de vote de la ville. "Début février, on a également envoyé aux associations et conseils de quartier, ce qui a en partie payé, précise-t-elle. Des militants politiques se sont également porté volontaires".

Le scrutin européen est d'autant plus compliqué que "c'est _l'élection où il y a le plus fort taux d'abstention_, ajoute l'élue. Forcément, nos concitoyens ne se mobilisent pas pour tenir un bureau de vote".

Pas assez de jeunes

Les plus difficiles à motiver sont les jeunes, qui sont déjà nombreux à ne pas se déplacer pour voter. Au fil des années, les concitoyens recensés dans les listings de volontaires se fatiguent. "Notre vivier de bénévoles vieillit, donc arrivés à un certain âge, ils déclinent les propositions de tenir des bureaux de vote", explique Lydia Hamonou-Boiroux. "On peut déplorer que peu de jeunes les remplacent, mais peut-être est-ce nous qui ne travaillons pas assez là-dessus", conclut-elle.

Pour être assesseur ou secrétaire, il suffit d'être inscrit sur les listes électorales au Mans, même dans un autre bureau de vote. Le frein principal concerne les horaires reconnait Lydia Hamonou-Boiroux : "les assesseurs sont là dès 7 heures, et repartent après la fin du vote et du dépouillement, entre 19 et 20 heures. Si nous avions plus de bénévoles, on pourrait les mobiliser sur des demi-journées"

Si vous souhaitez vous être bénévole pour les élections européennes, vous pouvez vous adresser toute cette semaine au service Population de la ville du Mans, sur place au 5 place Saint-Pierre ou par téléphone au 02 43 47 38 13.