Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lion-en-Beauce, seule commune du Loiret sans candidat pour les élections municipales

-
Par , France Bleu Orléans

Lion-en-Beauce est la seule commune du Loiret où aucun candidat ne s'est déclaré pour les élections municipales. Il n'y aura donc pas de vote pour le premier tour le 15 mars prochain.

La mairie de Lion-en-Beauce, commune de 140 habitants dans le Loiret
La mairie de Lion-en-Beauce, commune de 140 habitants dans le Loiret © Radio France - Mathilde Bouquerel

A Lion-en-Beauce près d'Artenay, le premier tour des élections municipales n'aura pas lieu le 15 mars prochain. Et pour cause : aucun candidat ne s'est déclaré dans cette commune de 140 habitants.  

Aucun successeur pour le maire sortant

Après deux mandats, Christian Morize, le maire actuel, n'a pas souhaité se représenter. Il est agriculteur et la fonction lui prend beaucoup de temps, surtout depuis que son associé est parti à la retraite. Problème : dans la commune, personne ne s'est manifesté pour lui succéder

Christian Morize, le maire actuel de Lion-en-Beauce
Christian Morize, le maire actuel de Lion-en-Beauce © Radio France - Mathilde Bouquerel

La situation était exactement la même lors des précédentes élections municipales en 2014. A la demande de la préfecture, Christian Morize avait fini par accepter de monter une liste dans l'entre-deux tours et d'exercer un second mandat. Le fait que le cas de figure se présente à nouveau ne le surprend donc pas du tout. 

Sur 83 habitants inscrits sur les listes électorales, il nous faut 11 conseillers municipaux : c'est énorme !

"On est une commune de 140 habitants, avec seulement 83 personnes inscrites sur les listes électorales parce que les 57 autres sont mineures", détaille-t-il, "Sur ces 83 personnes, il nous faut 11 colistiers et futurs conseillers municipaux : c'est énorme !"

La fonction ne fait pas rêver les Lionnais

Et même parmi celles et ceux qui pourraient prétendre au poste de maire, la fonction ne fait pas rêver. Pour certains, comme Dominique Brandin, habitant de la commune depuis trois ans, c'est l'âge qui pose problème : "J'aurais pu y penser plus tôt dans ma vie _mais maintenant j'ai 70 ans_, ce n'est plus envisageable", explique-t-il, "Plus on est jeune, mieux c'est pour être maire !"

La place de l'église à Lion-en-Beauce
La place de l'église à Lion-en-Beauce © Radio France - Mathilde Bouquerel

Des jeunes, notamment des jeunes parents, il y en a à Lion-en-Beauce, comme le prouve le nombre important de mineurs dans la commune. Ils travaillent à Artenay, Orléans ou même Paris et se sont installés là pour les prix et le cadre de vie.

Christophe Guérin habite Lion-en-Beauce depuis deux ans
Christophe Guérin habite Lion-en-Beauce depuis deux ans © Radio France - Mathilde Bouquerel

Christophe Guérin, commercial de 27 ans, s'est installé ici il y a deux ans avec sa compagne. Pourtant, quand on lui demande s'il serait tenté par le poste de maire, sa réponse fuse : "Ah non, pas du tout !" Et il ajoute : "D'abord je ne sais pas ce que recouvre cette fonction. Et puis je n'ai _pas d'attachement particulier avec la commune_. Je suis toujours soit en déplacement, soit au bureau en Île-de-France."

Ce mardi 3 mars au soir, le premier adjoint au maire a organisé une réunion publique. Il pourrait tenter de constituer une liste pour le second tour

Choix de la station

À venir dansDanssecondess