Politique DOSSIER : Poitou-Charentes : dette et impayés

"Pas de problème de confiance avec le personnel de Poitou-Charentes" dit Alain Rousset à Poitiers

Par Thomas Benech et Delphine Garnault, France Bleu Creuse, France Bleu Gironde, France Bleu La Rochelle, France Bleu Périgord et France Bleu Poitou jeudi 31 mars 2016 à 16:38

Alain Rousset à son arrivée à Poitiers
Alain Rousset à son arrivée à Poitiers © Radio France - Thomas Benech

Le président de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes est venu parler aux agents de l'ex Poitou-Charentes ce jeudi matin. Une heure de discussion pour Alain Rousset et des agents qui se sont dits, pour la plupart, déçus à la sortie.

Alain Rousset, le président de la Région Aquitaine Limousin Poutou-Charentes a passé une heure avec les agents de l'ex Poitou-Charentes au gymnase Collinot à Poitiers. Une rencontre à huis clos. Des agents avaient organisé un pique-nique la semaine dernière pour exprimer leur malaise après l'affaire des problèmes financiers de la région Poitou-Charentes. Beaucoup se sentant montrés du doigt après les révélations des 132 millions d'euros d'impayés. Alain Rousset est donc venu à leur rencontre à la fois pour leur répondre mais aussi pour les rassurer. "Il n'y a pas de problème de confiance avec les personnels" a déclaré le président d'ALPC. Les problèmes financiers de Poitou-Charentes ont été découverts grâce au concours des agents a-t-il ajouté.

"Nous n'avons pas eu d'excuses"

De leur côté, les personnels se sont dits déçus "Nous n'avons pas eu d'excuses" a déploré une agente. Une autre estime que les problèmes pratiques rencontrés au quotidien ne sont pas résolus. Selon Cyril, agent à la région, il y a actuellement toujours des difficultés de travail entre Poitiers et les autres sites de la région, "on aurait aimé avoir des orientations sur comment on fait pour travailler mieux et comment on s'organise rapidement pour être efficace pour l'action publique". Voilà pour les réactions des agents qui ont bien voulu s'exprimer, d'autres préférant le silence ou des "no comment".

"Tourner la page"

Alain Rousset a expliqué aujourd'hui vouloir "tourner la page" et travailler sur la construction de la nouvelle région et de son prochain budget. "Le problème des 132 millions d'impayés de Poitou-Charentes est quasiment réglé" a-t-il dit. Les problèmes financiers de Poitou-Charentes ne coûteront rien au contribuable a--t-il ajouté. Le président d'ALPC avoue en revanche que compte-tenu de la situation, certains dispositifs ne seront pas maintenus " On saura lesquels dans quelques semaines, mais "le dispositif isolation 10 000 toitures c'est fini" a déclaré le président.

En revanche, à l'issue du vote du du budget, les Picto-Charentais comme les autres automobilistes de la grande région vont devoir payer la TICPE (ex TIPP) au lendemain du vote du budget. Cela équivaut à 48 millions d'euros de recettes sur une année pleine et une hausse à la pompe équivalente à environ 2,5 centimes d'euros par litre de carburants.