Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Pass sanitaire : le parquet de Paris ouvre une enquête sur les menaces de mort contre des députés

Alors que plusieurs élus, partout en France sont menacés de mort dans le contexte de la mobilisation contre la vaccination obligatoire des soignants et contre le pass sanitaire, le parquet de Paris a confirmé ce mardi à franceinfo avoir ouvert une enquête.

Des élus ont été menacés, alors que les manifestations d'opposants aux mesures sanitaires se multiplient.
Des élus ont été menacés, alors que les manifestations d'opposants aux mesures sanitaires se multiplient. © AFP - Patricia Huchot-Boissier/Hans Lucas

Le parquet de Paris a annoncé à franceinfo, ce mardi, avoir ouvert une enquête pour "menaces de mort à l'encontre de personnes investies d'un mandat public", alors que des députés soutenant les mesures vaccinales du gouvernement et la mise en place du pass sanitaire ont été la cible de menaces ces derniers jours.

Tentatives d'intimidation

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand avait annoncé jeudi avoir signalé au parquet ces tentatives d'intimidation de parlementaires, dont certains ont eux-mêmes déposé une plainte, a précisé le parquet. Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne.

Dîtes aux autres députés de bien voter car à partir de maintenant c'est de vraies balles que vous allez prendre - Un message reçu par la députée de l'Hérault 

Plusieurs députés de la majorité, notamment Patricia Mirallès, députée de l'Hérault,  Alexandre Freschi (Lot-et-Garonne), Jean-Marc Zulesi ( député des Bouches-du-Rhône, Jean-Michel Mis, député de la Loire, Jean-Pierre Cubertafon, député de Dordogne, Hervé Saulignac, député de l'Ardèche,  ont été menacés ces derniers jours. 

Certains ont publié sur les réseaux sociaux certains messages reçus. "Dîtes aux autres députés de bien voter car à partir de maintenant c'est de vraies balles que vous allez prendre (je suis armé), faites attention où vous allez. Vous nous injecterez jamais le vaccin", souligne le message cité par la députée de l'Hérault Patricia Mirallès, qui juge cette menace, qui ne l'"intimide pas", "très inquiétante".

Protection renforcée pour les élus 

Vendredi, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a écrit aux préfets pour leur demander de renforcer les mesures de protection envers les élus, dans le contexte des mobilisations des anti-vaccins.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess