Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Patrick Revelli sera tête de liste de la République en Marche à Saint-Étienne

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le nom de l'ancien footballeur de l'AS Saint-Étienne circulait depuis un bon moment dans les couloirs, mais la commission d'investiture n'a rendu sa décision que mercredi soir.

Patrick Revelli la nouvelle tête de liste LREM à Saint Étienne
Patrick Revelli la nouvelle tête de liste LREM à Saint Étienne © Radio France - Yves Renaud

saint etienne

Cette fois-ci c'est officiel. Après avoir longtemps différé l'annonce, la République en Marche vient de lever le voile sur sa tête de liste à Saint-Étienne, ce sera donc Patrick Revelli. 

Il a été choisi par LREM à trois autres candidats qui ont également été auditionnés lundi par la commission nationale d'investiture. Étaient en lice : l'universitaire Magali Viallon déjà candidate aux dernières législatives à Saint-Étienne, l'avocat Yann Saccucci et Jérôme Chantelot, un chef d'entreprise gérant du groupe immobilier  SCI 3C INVEST.    

L’ancien international français de football, Patrick Revelli, 68 ans va donc aller défier le maire sortant Les Républicains Gaël Perdriau, élu à ce poste de maire depuis 2014.   

Patrick Revelli ne cache pas qu'il fut en son temps très proche du Parti Socialiste assumant même un poste de conseiller technique auprès de Maurice Vincent l'ancien maire de Saint-Étienne jusqu'en 2014. 

En 2010, aux élections régionales, Patrick Revelli avait également occupé une position non-éligible sur la liste du socialiste Jean-Jack Queyranne.  

En marge de la bataille électorale s'en dessine une autre, familiale. Son frère, Hervé Revelli autre joueur vedette de l'ASSE à la même époque  soutient lui le maire sortant.

Choix de la station

France Bleu